Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTangerine Dream › Flame

Tangerine Dream › Flame

  • 2009 - Eastgate, 035 CUP DISC (1 cd digipack)

cd | 8 titres | 42:52 min

  • 1 1 Synth Affection 4:28
  • 2 2 Pier 54 5:41
  • 3 3 Lord Nelson 5:08
  • 4 4 Ça Va - Ça Marche - Ça Ira Encore (Orchestral) 5:02
  • 5 5 Timeless 4:06
  • 6 6 Ride On The Ray (Atlantic Ocean Version) 6:18
  • 7 7 Peddington At Five 7:15
  • 8 8 Morning Star 5:02

line up

Edgar Froese (claviers, synthés et guitares)

chronique

Lorsque j’ai reçu Flame, Vic Reck de Ricochet Dream m’avait assuré que c’était un des meilleurs de TD depuis des lunes. J’ai écouté et je me suis dit…bah! Moyen. De l’électro pop comme il s’en fait depuis des années. Donc j’ai pris mon temps, car l’opinion de Vic est toujours appropriée. Et j’ai écouté attentivement ce dernier 3ième CUP DISC de la corporation Edgar Froese. Force est d’admettre que Flame est un foutu bon CD. Pas de la grande MÉ, soit. Mais de la belle musique qui bouge et s’écoute agréablement. Un opus qui démontre que Papi Froese a encore du jus dans le corps. Flame contient 8 titres dont 6 nouveautés. Des nouveautés structurées sur d’anciens moules. Comme Synth Affection. Une très belle pièce qui débute avec un synthé flûté appuyé d’une séquence carrousellée. Une comptine lugubre, digne de John Carpenter, assise sur une voix robotisée, un truc que j’aime un peu moins mais ça passe. Le rythme est doux, nourri de superbes strates onctueusement vaporeuses, fluides comme les orchestrations qu’Edgar est capable de nous balancer dans les oreilles. Une belle cadence enlevante et accrochante, accouchée du moule de Ça Va - Ça Marche - Ça Ira Encore, un titre qui m’horripile, mais avec plus de finesse. Beau, bon mais avec un sentiment de déjà entendu. Pier 54 affiche un rythme plus nerveux et plus constant sur des accords plus rock que cosmique, avec un bel effet de cyclone inversé. Une belle pièce très TD 2000, comme Lord Nelson qui est par contre foutrement mieux structuré. Un titre au synthé torsadé sur des séquences qui s’émiettent à une cadence fébrile sur de belles couches synthétisées bien mielleuses. Ça Va - Ça Marche - Ça Ira Encore (Orchestral) est un torrent de rythme continu. C’est nerveux, tapageur mais ça cadre foutrement bien dans les effluves que Froese veut intégrer à Flame, soit un album de feu. Timeless est une perle de synth pop rose bonbon. Un beau titre qui s’agite sur une séquence nerveuse qui tourbillonne subtilement et une boîte à rythme bien cadencée, ainsi qu’une fine voix éthérée. Rien de plus, mais ça fait son effet. Malgré toutes les modifications rythmiques qu’Edgar peut apporter, Ride On The Ray restera toujours une bonne pièce. Ici elle est plus rock et axée sur la six-cordes à Eddie Van Froese. Moins subtil, mais ça passe bien. Peddington At Five est le genre de titre frustrant. On a l’impression que ça va débloquer, mais ça reste là. Comme sur le bord de l’orgasme. Le crescendo est présent, le paroxysme semble s’accroître mais l’éjaculation ne vient jamais….Frustrant je disais. Morning Star débute avec une hésitation qui devient vite une avalanche de pulsations frénétique qui vole sur les ailes d’un synthé aux orchestrations onctueuses et rêveuses. Un titre qui a du coffre, comme ce dernier CUP DISC d’Edgar l’accrocheur. Celui qui reste, qui des fois devrait partir et d’autres fois doit absolument rester, car il a encore tant à démontrer, à montrer et à faire découvrir. Flame est un très bon CD. Pas un coup de génie, mais juste assez pour enchanter encore et encore.

note       Publiée le mardi 4 août 2009

partagez 'Flame' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Flame"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Flame".

ajoutez une note sur : "Flame"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Flame".

ajoutez un commentaire sur : "Flame"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Flame".

Misquamacus › dimanche 26 juillet 2015 - 23:31  message privé !

Je viens de découvrir ce "Flame", et ma fois même si certains titres semblent très "modernes" dans leur rythme, j'aime beaucoup ! C'est speed et ça bouge dans le bon sens du terme.

le mourm › dimanche 26 décembre 2010 - 21:45  message privé !

A part Synth Affection, qui peut s'écouter en faisant la vaisselle, le reste me parait etre un enième potage indigeste de rythmes 1000 fois entendus, séquences anémiques et nappes numériques sur-mixées et lourdingues. De plus, il faudrait que quelqun fasse le mixage des nouveaux titres de E.Froese à sa place, il ne sait apparemment pas du tout s'y prendre.

Note donnée au disque :       
Phaedream › jeudi 22 octobre 2009 - 14:03  message privé !
avatar

Pas vraiment. Je viens de le recevoir et la prmière écoute me laisse très intérrogateur. Une chro devrait suivre. En fait quelques chros, car il y a London Eye Concert (CD & DVD), Chandra et A Cage in Search of Bird. Beaucoup de TD et bien d'autres choses à écouter....Nouveau Brainwork, Canovas, Roach (3), Schulze, Syndromeda, Jerome Froese, Rene Van Der Wouden, Koepper, Indra et des dizaines d'autres.

LUCF › mercredi 21 octobre 2009 - 16:21  message privé !

apparamment nous sommes que deux a avoir une opinin sur winter in hiroshima

LUCF › mercredi 14 octobre 2009 - 08:24  message privé !

c'est vrai que winter est le meilleur de la série des 5 saisons atomiques quant au cupdisc a cage in search of a bird, je ne l'ai pas : conc pas d'opinion