Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCosmic Hoffmann › Hypernova

Cosmic Hoffmann › Hypernova

cd | 9 titres | 61:26 min

  • 1 1 Longing For The Space 13:03
  • 2 2 Requiem For A Dying Star 6:04
  • 3 3 Cosmic Garden 4:53
  • 4 4 Alienapolis 7:36
  • 5 5 Hypnotic 5:05
  • 6 6 Floating In Time 5:34
  • 7 7 Spiral Nebula 6:45
  • 8 8 Start Riders 4:51
  • 9 9 Mercury 7:37

line up

Klaus Hoffmann-Hoock: Mellotron (M 400 S et échantillonnages), Orgue Italien, Synthé Mini Moog, Roland M 100 Moduar System, Korg Ps 3100 et Roland Drum Machine et Guitare Gibson

remarques

Pour plus d'info sur Klaus Hoffmann-Hoock, visitez son site à l'adresse suivante : http://www.mindala.de/

chronique

Voici le 3ième volet d’une collection d’archives du mentor de Mind Over Matter. Constitué de 9 titres, Hypernova est un voyage musical divisé entre l’ambiant cosmique et les rythmes lents à tendance hypnotique. Des pulsations séquencées, accompagnées d’un synthé sifflotant, ouvrent le cosmique Looking for Space. Un fin rythme sur un synthé aux accords solistes ondule dans les sphères nébuleuses d’une galaxie musicale avec un effet hypnotique. Un peu comme une éternelle danse lascive qui nourrit l’insomnie, Looking for Space coule avec une douceur cadencée sur un synthé truffé de superbes solos, ceinturé d’un mellotron dense et sinueux, qui alimentent le cosmos d’effets sonores analogues. Requiem For A Dying Star est une lente agonie où le mellotron inonde les astres de lentes strates enveloppantes. Un titre cosmique lent, quasi atonal, comme le lourd Alienapolis qui nous trempe dans de lourdes atmosphères d’un suspense galactique. Cosmic Garden est légèrement plus cadence. Un rythme souple avec de légers riffs de guitare qui vrillent en boucles, échappant de bons solos. Hypnotic est animé de percussions tablas qui instaurent un rythme de danse tribale très hypnotique. Le mellotron y est délicieux et charme avec son essence flûté. Floating in Time ourle sur des percussions feutrées et une ligne mellotronné lourde, forgeant un étrange rythme sans percussions, ni séquenceurs rythmiques. Un immense prisme sonore où le synthé échappe de brefs solos aux sonorités acuitées qui dérivent dans un cosmos dessiné par un mellotron aux ondes enveloppantes. Un beau titre qui reflète les années électroniques psychédéliques, tout comme Spiral Nebula et sa fusion guitare/synthé sur percussions tribales cosmiques ainsi que son lourd manteau mellotronné qui traîne dans un cosmos aux étoiles filantes. Start Riders est le plus bouillant titre sur Hypernova. Un rythme lourd circulaire qui tournoie comme un galop giratoire ceinturé d’un mellotron aux ondes spectrales qui pourraient être aussi les ailes d’un cavalier sans nom. Le tempo monte et descend fébrilement dans une spirale sonore aux multiples serpentins synthétisés qui hurlent tel des sorcières, sur un mellotron aux ondes imperturbable. Du ‘’space rock cosmique’’ qui galope avec ardeur dans une sphère sonore pimenté de sonorités chamarrées. Un excellent titre. Mercury termine cette collection de Cosmic Hoffman dans une mer de prisme scintillante qui nous guide vers un synthé légèrement symphonique aux accords austères. La nébulosité s’éprend d’une intro à l’eau de rose, pour nous plonger dans un statisme musical qui tournoie tel un cyclone sonore. S’ensuit une marche funèbre qui conclut cet album dans une ambiance planante, céleste et éternelle. Encore une fois, Klaus Hoffmann-Hook nous fait le coup de la séduction dans un univers sonore où plusieurs échoueraient. Cette collection d’archive démontre l’influence que cet artiste trop méconnu a eu sur la MÉ, tant séquencée que spirituelle (tout comme cette collection d’ailleurs), ainsi que la musique progressive.

note       Publiée le samedi 25 juillet 2009

partagez 'Hypernova' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hypernova"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hypernova".

ajoutez une note sur : "Hypernova"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hypernova".

ajoutez un commentaire sur : "Hypernova"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hypernova".

brighter_paëlla_now › samedi 25 juillet 2009 - 10:38  message privé !

Oh putain cte pochette, le LSD n'excuse pas tout !