Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMThe Maxies › Greenland is melting

The Maxies › Greenland is melting

cd • 12 titres

  • 1Sandy
  • 2Snow girl
  • 3Greenland is melting
  • 4Frustration
  • 5Baby deffect
  • 6Nobody to love
  • 7Back home in Greenland
  • 8If yer buyin'
  • 9Sorry
  • 10My band
  • 11Heart attack
  • 12I hate Sundays

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Glacier Studios

line up

Maximum Maxie (chant), Sir Crusty Maxie (guitare), JoJo Maxie (batterie), Andy Maxie (basse, choeurs), Android Maxie (guitare, choeurs), Tristen Maxie (clavier, choeurs)

remarques

chronique

The Maxies, ce sont un peu les coucous du punk rock; dans le nid, ils ont piqué aux Ramones (leur principale influences avec Green Day) le gimmick de la fausse famille (sans parler du fameux logo avec l'aigle et la batte, remplacé chez eux par un ours polaire); au garage surf, ce sont les orgues et les costumes de scène (mais aux couleurs du drapeau groenlandais) qu'ils empruntent. D'ailleurs, leur Groenland natal, ils l'ont quitté pour le soleil de la Californie mais y font sans cesse référence dans leurs paroles ou leur iconographie...Excepté que tout ça, c'est du pipeau puisque nous avons bel et bien affaire à une bande de Ricains gras du bide qui s'est trouvé le concept à la con pour vendre ses plaques. Bref, les Maxies sont tout sauf originaux, ils pillent sans vergogne (même Wall of Voodoo y passe sur 'Frustration) et ils assument totalement, jouant la prétention adolescente doublée d'une attitude 'punks de la banquise' (qu'ils n'ont dû voir qu'à la télé). Et si c'était là leur arme, cet humour limite gamin, doublé d'un brin de cynisme ('Greenland is melting', I hate Sundays') ? Quoiqu'il en soit, cette galette s'écoute sans se prendre la tête, bercée qu'elle est entre pêche skate punk et accroche pop. Calibrage MTV ? Presque, sauf que les Maxies ne se prennent pas aux sérieux et sèment quelques beaux morceaux ('Back home in Greenland' et son orgue, 'Sorry' et ses effluves mod/garage), sans négliger de faire rire au passage ('My band'), ce qui leur vaut probablement un peu d'indulgence de ma part. Ce premier enregistrement se déguste donc comme un glaçon plein de bulles: ça pétille, ça rafraîchit et ça fond très vite...jusqu'à la prochaine canicule.

note       Publiée le vendredi 17 juillet 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Greenland is melting".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Greenland is melting".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Greenland is melting".