Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKhold › Hundre ar gammal

Khold › Hundre ar gammal

cd • 11 titres • 36:23 min

  • 1Der kulden rar
  • 2Kor
  • 3Hundre ar gammal
  • 4Trolos
  • 5Forrykt
  • 6Rekviem
  • 7Villfaren
  • 8Sann ditt svik
  • 9Mester og trell
  • 10Straff
  • 11Bonn

enregistrement

--

line up

--

remarques

chronique

Khold a beau s'être tu durant trois longues années, il ne revient pas changé, réinventé... non, Khold n'a jamais bougé, et il ne bougera jamais. Un black metal des origines, avec sa dose de rock, de groove mid tempo à la pression misanthropique imparable, ses riffs lourds... Gard domine, comme à son habitude, de toute sa sécheresse malveillante; il insulte avec classe et froideur, il déteste sans limite, il méprise sans scrupule et menace avec précision. "Hundre ar gammal" n'est donc rien d'autre que le cinquième album de Khold. Rien d'autre, qu'un album de Khold. C'est du riff à Headbang à en donner des leçons à Darkthrone, de la lenteur malade à appliquer en couche mince sur les plaies infectées du cerveau, du black metal qui sait se tenir : fier, droit et retenu, sans effet ni prouesse, sans excès, sans une once de pitié. La puissance vient de la maîtrise et du contrôle, l'efficacité de l'évidence; Khold ne va jamais trop vite, il ne pèse jamais trop lourd; il dévaste à distance, il s'impose par le mépris... même pas la peine de t'éclater la gueule. Trois ans de silence... pour apprendre à être plus retord, plus inspiré, plus multiple. Khold arrive à saisir en exprimant l'ennui; il énergise et fait monter le sang à la tête en n'étant qu'envies mortes et désillusions. Up tempos qui s'en vont prêter allégeance à La Fournaise, mid aux riffs pète-machoires, pesanteurs désolées : "Hundre ar gammal" est une chaîne de collines de cendres où les vapeurs de souffre, le ciel et la poussière de charbon sont les seuls respirables... tant pis pour les poumons. Chez Khold, la rage est comme passée, la haine tenue en laisse, prête à être lâchée comme un pitbull, assise comme un trophée au pied du trône de Gard. Aussi passéiste qu'intemporelle, l'oeuvre de Khold s'alourdit avec "Hundre ar gammal" de son bloc le plus solide et le plus vaste... un black metal des origines, avec sa dose de rock, de groove et de mépris... au sentiment inerte, glacial et désolé comme la surface de la lune.

note       Publiée le dimanche 12 juillet 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hundre ar gammal".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hundre ar gammal".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hundre ar gammal".

Axis › mardi 21 juin 2011 - 02:06  message privé !

Pas mauvais a coté de la soupe punkisante des Darkthrone actuels mais pour etre franc je prefere m'envoyer n'importe quel DT pré The cult is alive que Khold, tout est dit pour ma part.

stickgrozeil › mardi 3 novembre 2009 - 20:35  message privé !

Sympa comme groupe. Pas essentiel, mais ils ont un truc bien à eux qui fait qu'on les reconnaît immédiatement.

empreznor › lundi 13 juillet 2009 - 19:26  message privé !

tout est dans le non-dit, DThrone à coté c'est du technical. Trop minimal pour moi

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 12 juillet 2009 - 21:03  message privé !

ouais !

Note donnée au disque :