Vous êtes ici › Les groupes / artistesMHarry Miller › Children at Play

Harry Miller › Children at Play

  • 1974 • Ogun OG200 • 1 LP 33 tours
  • 1999 • Ogun HMCD123 • 3 CD

lp • 5 titres • 36:47 min

  • 1H and H 3:08
  • 2Children at play (phase I and II) 8:29
  • 3Homeboy 5:03
  • 4Foregone conclusion 15:36
  • 5Children at play (phase III) 4:31

enregistrement

Hastings, Angleterre, 1974

line up

Harry Miller (contrbasse, percussions, flûte)

remarques

Réédité dans un box 3cds en 1999

chronique

Styles
jazz
musiques du monde
Styles personnels
improvisation

Le contrebassiste Harry Miller fait partie de cette génération d'artistes sudafricains venus chercher refuge et gloire au Royaume-Uni à la fin des années soixante. Parmi les plus connus, nous citerons les claviéristes Manfred Mann et Chris McGregor avec lesquels, par ailleurs, il s'est produit à de nombreuses reprises. Mais le background free du personnage lui a rapidement permis d'entrer en connexion avec la scène d'avant garde britannique, cotoyant au plus près des artistes réputés tels que John Surman, Keith Tippett ou Mike Westbrook. Fervent partisan d'une vision farouchement indépendante, il est aussi le fondateur du trop rare label Ogun qui, très logiquement, publiera certains disques signés Brotherhood of Breath, Ovary Lodge ou du doux dingue Lol Coxhill. Quand vient l'heure de son premier manifeste, "Children at Play", Miller choisit de jouer la carte de l'exercice en solitaire. Le disque, paru en 1974, n'est pas aussi impénétrable qu'on pourrait le croire. Miller s'accompagne de quelques percussions pour donner un côté plus organique à ses compositions ("H and H"). "Homeboy" et sa mélodie chantante, doublée par ses soins à la flûte, ne peut pas non plus trahir les origines ethniques du musicien, célébrées ici avec entrain. Restent donc les deux pièces éponymes et "Foregone Conclusion", les titres les plus ambitieux, les plus longs et les plus difficiles d'accès qui mettent en valeur la technicité de l'artiste tout en rendant aussi justice à la grande musicalité de son approche de l'instrument, osant parfois s'aventurer dans les recoins de la musique néo-classique, comme en témoigne le final de toute beauté qui referme ce disque sur une note grave et poignante à la fois.

note       Publiée le samedi 4 juillet 2009

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Children at Play" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Children at Play".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Children at Play".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Children at Play".