Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPhantom Orchard › Orra

Phantom Orchard › Orra

  • 2008 • Tzadik TZ 7718 • 1 CD

cd • 11 titres • 50:00 min

  • 1Inquisitive Fingers05:52
  • 2Gypsoflia05:51
  • 3Omni03:22
  • 4Cavalcade05:48
  • 5Ship Of The Damned03:40
  • 6Big Foot02:21
  • 7Cascade Of Joy02:53
  • 8Green Dome04:48
  • 9The Well05:31
  • 10Magnetic Sleep04:58
  • 11Kiss That Conquers05:04

line up

Cyro Baptista (percussions), Makigami Koichi (voix, guimbarde, berimbau), Ikue Mori (électronique), Zeena Parkins (harpe électrique, harpe acoustique, omnichord), Maja S. K. Ratkje (Maja Solveig Kjelstrup Ratkje) (voix, Real Time Processing), Josh Quillen (Steel Drum)

remarques

chronique

Styles
ambient
electro
electronica
noise
ovni inclassable
Styles personnels
ambient electroacoustique

Brian Eno était alité. Un beau jour, son amie Judy Nylon lui apporte un disque de musique pour harpe du XVIIIème siècle. Eno met le disque, et ce n’est qu’une fois de retour dans son lit qu’il se rend compte que le volume de l’ampli était extrêmement bas… Il n’a pas l’énergie de se relever, et c’est en écoutant le disque à ce volume quasi-inaudible se fondre avec le bruit des gouttes de plues sur la fenêtre qu’il eut l’idée d’inventer l’ambient. Phantom Orchard propose une illustration de ce que le non-compositeur à bien pu entendre ce jour-là, allongé et fiévreux dans son lit… Harpe et gouttes de pluie, fragrances délicates et volutes bleutées, contre électronique coupante, borborygmes de plantes carnivores et frottements métalliques noise (comme sur ce Ship of the damned, émergeant de la brume, qui finit par se crasher sur un récif de coraux sidérurgiques). C’est de l’ambient, mais avec une forte teneur électroacoustique. La vie grouille, et écouter un tel disque, dans lequel les structures sont bannies, c’est s’exposer à de bien étranges rencontres dans ce verger aux multiples recoins, où les plantes semblent user de leurs lianes comme autant de tentacules. Les sons fourmillent, ne reviennent jamais deux fois, et émoustillent en permanence les sens de l’auditeur, bien imprudent de s’aventurer en ces terres nocturnes, hantées par les succubes et les spectres japonais. The Well nous invite d’ailleurs à rencontrer Sadako au fond de son puits, dans un univers de souffles courts et de bruits de succion pas très nets. Car tout le disque respire la sensualité… Une sensualité bizarre, humide avant tout, à la fois dans la suggestion (pas vraiment de mélodies, ni de récurrence d’un son en particulier) et dans l’excès. On commence sur la petite douceur vespérale appelée "Doigts inquisiteurs" et on finit sur le "baiser conquérant" , que demander de plus ? Les titres sont d’ailleurs évocateurs de l’humeur de la musique (Gypsofolia, Magnetic Sleep…) Un voyage de la quiétude à l’abstraction bruitiste, en passant par toute une gamme de bourdons, sons à l’envers, gazouillis, et harmonies fuyantes, aperçues au détour d’un sous-bois, si vite évanouies. Bref, un album jamais totalement apprivoisé, donc potentiellement inépuisable. Précision : Orra est déjà le 2ème album du verger fantôme (le premier étant sorti sur Mego en 2004), mais son premier sur Tzadik, où il intègre logiquement la série Oracles, dédiée aux femmes dans la musique expérimentale. On ne pouvait pas le faire entrer dans la série New Japan puisque Zeena Parkins est new-yorkaise d’adoption et originaire de Detroit. Car le projet Phantom Orchard célèbre la rencontre de deux femmes à part dont les divers projets (Death Ambient et Mephista pour Ikue Mori et Skeleton Crew pour Parkins) ont de quoi intriguer, sans parler de la redoutée Maja Solveig Ratkje, dont la voix et les grognements habitent le splendide Omni. Du pain sur la planche pour le chroniqueur, du pain béni pour l’amateur d’expéditions dangereuses. Tzadik étant une agence de voyage spécialisée dans le baroudage, loin des parcours balisés du tourisme, vous n’aurez pas besoin d’attendre mon guide du routard pour vous y ruer.

note       Publiée le lundi 29 juin 2009

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Orra".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Orra".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Orra".

blub › vendredi 25 décembre 2015 - 13:10  message privé !

Chronique très juste mais pour ne pas s'embrouiller les pinceaux, je vous fait un petit récapitulatif... Phantom Orchard, excellent groupe/projet d'ambient féérique et halluciné ont sorti 3 skeuds chez Tzadik (celui de 2004 sur Mego était juste un duo Parkins/Mori, Phantom Orchard étant le titre de l'album et non du projet) avec un line-up changeant et une terminologie différente à chaque fois mais toujours le noyau Parkins/Mori/Ratkje... celui là est le premier de la série donc et clairement le moins bon, la faute à une instrumentation étrange qui fusionne assez mal je trouve (même si c'est le but du truc d'être zarb) et une Maja un peu trop discrète (et qui est bien plus présente sur les deux suivant)! je conseille fortement celui de 2014 (avec Sylvie Courvoisier et la famille Parkins au complet) qui est un petit bijou... Pour mieux comprendre voici les liens: http://www.tzadik.com/index.php?catalog=7728 et http://www.tzadik.com/index.php?catalog=4003 !

Note donnée au disque :