Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIskald › Revelations of reckoning day

Iskald › Revelations of reckoning day

cd • 9 titres • 47:58 min

  • 1Ruin of mankind
  • 2A breath of apocalypse
  • 3Warriors of the northern twilight, part 2
  • 4Endtime
  • 5The orphanage
  • 6Det stilner til storm
  • 7Tartarus
  • 8Journey to hel
  • 9Dommedag

enregistrement

Produit par Stamos Koiousis et Vangelis Labrakis. Enregstré à Berlin en juillet 2008.

line up

non renseigné

remarques

chronique

Dans le milieu du black metal, il n'est plus guère question de

surprise... le genre a eu beau montrer sa capacité à se faire

déconstruire à coup de mélanges contre nature et autres folies

multidirectionnelles, il faut bien admettre que, peut-être plus qu'un

autre, il s'agit là d'un style qui approche de la vingtaine et ne

semble plus destiné qu'à produire de la musique de genre. Iskald, lui,

fait dans le Dissection période Storm. Sans doute moins imprégné de la

culture heavy et de ses mélodies inoubliables que le mythique combo

suédois, Iskald, dans ses gestions rythmiques, ses breaks vénéneux et

ses riffs occultes livre avec "Revelations of reckoning day" un bien

bon moment de metal maléfique. De riffs hachés en blasts hivernaux,

poussé par sa gorge sombre et haineuse, le groupe norvégien se montre

parfaitement pertinent dans sa manière d'enchaîner les lâchages

pathétiques au ralenti et les courses aveugles à la mort.

Malheureusement pour votre humble serviteur, il devient de plus en

plus difficile de parler de black metal sans se répéter. Et puis c'est

vrai qu'il manque sans doute à Iskald l'aura des pionners. Mais ne pas

conseiller ce disque aux amateurs de black occulte et travaillé,

capable de vous filer la hargne de tout bouffer tout en sachant vous

saisir régulièrement par la grandeur triste ou nocturne de ses

harmonies serait injuste. "revelations of reckoning days" procure un

plaisir qu'il n'est finalement pas si fréquent de rencontrer; ce

fameux frisson propre aux quelques groupes qui assument tout autant le

mot Black, que le mot Metal. Car c'est en excellents artisans d'un

vocabulaire à la fois varié, cultivé et d'une grande cohérence que les

norvégiens nous balladent et nous transportent, la haine au coin des

lèvres, la violence à la main, et, disons le, la classe au bout des

doigts. Y a t'il vraiment besoin d'en dire plus?

note       Publiée le vendredi 26 juin 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Revelations of reckoning day".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Revelations of reckoning day".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Revelations of reckoning day".

Werk › dimanche 28 juin 2009 - 07:07 Envoyez un message privé àWerk

Mélodieusement glacé !

Note donnée au disque :