Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInterpol › Our love to admire

Interpol › Our love to admire

cd • 11 titres

  • 1Pioneer to the falls
  • 2No I in threesome
  • 3The scale
  • 4The Heinrich Maneuver
  • 5Mammoth
  • 6Pace is the trick
  • 7All fired up
  • 8Rest my chemistry
  • 9Who do you think
  • 10Wrecking ball
  • 11The lighthouse

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Paul Banks, Daniel Kessler, Carlos D., Samuel Fogarino

remarques

chronique

Voilà, c'est fait, avec 'Our love to admire', Interpol franchit avec classe le cap du troisième album...Fidèles à leur style, les New-Yorkais n'ont pas changé leur approche, ils l'ont affinée, polie, rendue sensuelle, à l'image de ce magnifique 'Pioneer to the falls' dont les sons mélancoliques caressent et font frissonner au milieu d'images au ralenti où le temps, les émotions semblent se figer peu à peu...Et c'est de là que naît le souci. Ce disque est loin d'être mauvais, on sent la production fouillée, les atmosphères soignées...Alors pourquoi cette impression que la reprise à la fin de 'Pioneer to the falls' est de trop ? Pourquoi 'The Heinrich Maneuver', présenté comme le hit de l'album, n'est-il que bon ? D'où vient cette langueur, cette sensation hypnotique de tourner en rond ? 'Our love to admire' est classieux, beau...trop. Aucune prise de risque, disparue la touche flamboyante inspirées des Chameleons, la mélodie coquine qui cueille l'auditeur au milieu d'une autre tout aussi efficace; on attend quelque chose qui ne vient pas. Naît alors cette vilaine impression que les ficelles qui faisaient l'efficacité des deux opus précédents ont ici quelque chose de poussif: les accords simples malmenés jusqu'à l'os lassent, on attend d'eux ces sursauts de douleur qui ont fait l'incroyable beauté vénéneuse de 'Evil' mais ils ne sont pas exploités et l'on reste sur sa faim. 'Our love to admire' est un disque mélancolique teinté de ces éclats de fraîcheur cold wave mais par trop déserté par l'amertume post punk; il démontre certes que Interpol ne se trahit pas, qu'il reste un groupe cohérent, talentueux, au milieu d'une cohorte de seconds couteaux, mais il lui manque la petite flamme noire. Il faut dire que rivaliser avec les deux chefs-d'oeuvre qu'étaient 'Turn on the bright lights' et 'Antics' n'étaient pas chose aisée et cette troisième galette, malgré ses qualités, tient mal la comparaison...3,5/6

note       Publiée le samedi 20 juin 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Our love to admire".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Our love to admire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Our love to admire".

No background › mercredi 7 septembre 2011 - 11:37  message privé !

D'accord avec la chronique. Sans vraiment trouver de défaut, ce disque n'accroche pas. Restent Rest my chemistry et surtout Pioneers to the fall. De bonnes idées sur les deux derniers morceaux, mais pas assez exploitées je trouve. L'écoute de l'album en entier finit par être poussive.

Note donnée au disque :       
julius_manes › mardi 17 mai 2011 - 15:28  message privé !

Je connais pas le dernier, mais celui-ci est très sympathique. 4,5/6

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › lundi 6 décembre 2010 - 18:00  message privé !
avatar

c'est prévu ^^

Aladdin_Sane › lundi 6 décembre 2010 - 14:35  message privé !

Quelqu'un pour chroniquer le dernier album éponyme ? Non ? Il est pourtant excellent...

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › vendredi 3 septembre 2010 - 14:05  message privé !

Bon Ok, c'est pas leur meilleur album mais on ne va pas citer "Turn..." à chaque fois qu'on parle d'Interpol, non ? Dans celui-là, il y a quand même "Pioneer to the falls" qui est une belle intro. Le dernier morceau, apaisé, cloture assez bien cet album avec son final instrumental de toute beauté. En attendant la suite en 2010...

Note donnée au disque :