Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEmbryo › Bad Heads and Bad Cats

Embryo › Bad Heads and Bad Cats

cd | 8 titres | 59:44 min

  • 1 Layed back [5:38]
  • 2 Nina Kupenda [12:09]
  • 3 Bad heads [4:09]
  • 4 Road song [6:17]
  • 5 After the rain [6:18]
  • 6 Kiondyke Netti [6:34]
  • 7 Tag X [1:44]
  • 8 Human contact [16:55] [bonus]

enregistrement

Dierks Studio, Cologne, Allemagne, automne 1975

line up

Christian Burchard (batterie, vibraphone, marimba, chant), Charlie Mariano (flûte, saxophone alto, saxophone soprano), Uwe Müllrich (basse), Roman Bunka (chant, guitare), Edgar Hofmann (flûte, saxophone soprano), Maria Archer (chant, percussions), Dieter Miekautsch (claviers)

remarques

http://www.embryo.de/

chronique

Certains des éléments qu'on pouvait fort justement reprocher à "Surfin'" se retrouvent également sur "Bad Heads and Bad Cats". À commencer par cette furieuse tendance à simplifier leur discours pour tomber dans les poncifs du jazz funk le plus bateau. "Layed Back" et "Road Song" en sont les exemples concrets, exercices de style quelque peu stériles, souvent soutenus par le chant, ce qui nous maintient d'autant plus à l'écart des portions de rêveries qu'Embryo est pourtant toujours capable de nous prodiguer. Car tout n'a pas été oublié : le groupe se reprend sans plus tarder sur "Nina Kupenda", longue plage qui va puiser son influence majeure dans les protests songs de Max Roach et Abbey Lincoln à la sauce Embryo, c'est à dire avec des percussions omniprésentes et un Charlie Mariano qui prend un pied indéniable à constamment repousser les limites de son propre instrument. Autre moment fort, "Kiondyke Netti" et son jardin suspendu de claviers s'enlassant autour des piliers rythmiques érigés par la basse et la batterie, possèdant ce côté ouateux si caractéristique des premiers Weather Report. "Bad Heads", "After The Rain" et "Tag X", chacun dans leur genre, que ce soit pop, jazz ou expérimental, semblent, eux, bien futiles. Il y a donc bel et bien à boire et à manger sur ce "Bad Heads and Bad Cats" qui, après "Surfin'", laisse à penser qu'Embryo est vraisemblablement entré dans une période artistiquement moins aboutie. Peut définitivement mieux faire. Soulignons tout de même encore le bel effort du label espagnol Disconforme qui se montre une nouvelle fois très généreux en nous proposant un inédit de dix-sept minutes, "Human Contact", prolongeant l'écoute du disque dans de plus agréables dispositions, en dépit sans doute de quelques longueurs inutiles. Des bonus comme ça, on en veut bien tous les jours.

note       Publiée le samedi 23 mai 2009

partagez 'Bad Heads and Bad Cats' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bad Heads and Bad Cats"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bad Heads and Bad Cats".

ajoutez une note sur : "Bad Heads and Bad Cats"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bad Heads and Bad Cats".

ajoutez un commentaire sur : "Bad Heads and Bad Cats"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bad Heads and Bad Cats".