Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThomas Nöla Et Son Orchestre › Vanity is a sin !

Thomas Nöla Et Son Orchestre › Vanity is a sin !

cd • 14 titres

  • 1Is vanity a sin ?
  • 2Iron gate
  • 3Tierlexikon
  • 4The clown is dead
  • 5Balaustine
  • 6Bei mir bist du schön
  • 7Children in the fall
  • 8Intermezzo di Paganini
  • 9Sunday with Jacky
  • 10Mis mil sueños de la bruja
  • 11One step up to heaven
  • 12You see its fingernails
  • 13Vanity is a sin
  • 14In the poppy fields

enregistrement

Nouvelle Angleterre, USA, Barcelone, Espagne, début 2007

line up

Thomas Nöla (chant, piano, theremin, percussions, batterie, basse, guitare, clavier, accordéon, glockenspiel), Karen S.Langlie (violoncelle), Melissey Castevet (choeurs féminins), Eric Dahlman (trompette), Gerard Paul Powers (basse), Michael Emmet Smith Jr. (choeurs), Raul Lopez (choeurs, samples, maraca), Demian (choeurs, melodica, sample)

remarques

le cd contient une piste cd-rom avec des MP3 bonus et les paroles.

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
cabaret avant-garde/dark folk

'Dis-moi, fiston, je viens de voir ce cd dans ta collection, Thomas Nöla et son orchestre...Tu crois qu'on pourrait les engager pour la fête d'anniversaire de Tantine ?' 'Heu, maman, tu as regardé la pochette et le livret ? Tu auras la réponse...' Vous aimez les excentriques ? Ca tombe bien, Thomas l'Américain en est un. Croisement improbable entre Nick Cave ('Sunday with Jacky'), Michael Moynihan et Nick Grey, l'homme nous propose un étrange cabaret minimaliste aux ambiances vénéneuses tel qu'on les trouve chez Novy Svet ou Nick Grey and the Random Orchestra...Atypique et difficilement classable, sa musique crée ses propres codes, tissant des nappes, empruntant de-ci de-là quelques lignes de violon, une poignée de notes psychédéliques au theremin, ajoutant des percussions en carton pâte, une larme de guitare bluesy, un peu de choeurs féminins, le tout survolé par sa voix nappée d'un étrange halo dans une ambiance faussement low-fi. Pas foncièrement authentiques mais sincères, avant-gardistes sans s'éloigner du traditionnel, mélancoliques sans dédaigner l'humour noir, ses compositions séduisent comme autant d'illusions qui scintillent et tournoient pour se réinventer sous diverses formes à l'image de cet Américain à la sensibilité européenne; l'auditeur est invité dans un étrange théâtre de marionnettes pour humains où l'on boit de l'absinthe assis sur un banc de bois avec à ses côtés un mannequin en costume de soirée barbouillé de sang, des fleurs séchées partout et même des crucifixs aux murs à côté d'un vieux cornet à piston. Ce disque a quelque chose d'hypnotique, presque monotone, comme une ivresse imperceptible qui gagne lentement et stimule l'imagination de manière vaguement inquiétante. Dandy classieux, Thomas est un musicien imprévisible, un peu magicien, un peu arnaqueur, le genre de personnage qui ne laisse pas indifférent. Je doute pourtant qu'il convienne pour animer la fête pour les 80 ans de Tantine...

note       Publiée le mercredi 6 mai 2009

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Vanity is a sin !" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Vanity is a sin !".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Vanity is a sin !".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Vanity is a sin !".

empreznor Envoyez un message privé àempreznor

belle pochette vienne 1900

Solvant Envoyez un message privé àSolvant

Ca m'a l'air d'être bien joli tout ça...