Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCadillacs & Cadavers › Corpse junkies from outer space

Cadillacs & Cadavers › Corpse junkies from outer space

cd | 13 titres

  • 1 The great body snatchers
  • 2 I love your guts
  • 3 I am your heart
  • 4 Corpse junkies
  • 5 Our dirty little secrets aren't secrets anymore
  • 6 Converting the living
  • 7 Chloroform
  • 8 Slime city
  • 9 Martian law
  • 10 Fiendfuck A Go-Go
  • 11 Rottingly erotic
  • 12 Royalty in exile
  • 13 Grave walkers among us

line up

Mark Division (chant, instruments, programmation)

remarques

'Slime city' est inspiré de 'Surf city' des Beach Boys et 'Fiendfuck A Go-Go' de 'Nike A Go-Go' des Misfits

chronique

J'ai souvent entendu dire que la scène dark canadienne est peu riche et le microcosme deathrock/batcave encore davantage; il est vrai que les formations du genre, à supposer qu'elles existent (certes, il y a bien Masochistic Religion), semblent avoir du mal à s'exporter de par chez nous. De par la magie des forums en voici néanmoins une découverte récemment. Plus que de groupe, nous avons affaire ici au projet du seul Mark Division qui chante, compose et joue de tous les instruments. Sa musique n'est pas totalement de l'horror punk, pas véritablement du deathrock et malgré le look et l'attitude ne peut être cataloguée de batcave, elle flirte plutôt à la limite de ces styles. 'Corpse junkies from outer space' fleure bon la production maison; c'est une qualité mais aussi une faiblesse car un bon mastering aurait été un plus incontestable pour donner plus de force à l'ensemble. Les compositions n'en sont pas désagréables pour autant, même si elles ne sont pas foncièrement originales; par instant, on songe brièvement à certains passages de The Deep Eynde mais dans ses pointes agressives, le timbre de Mark sonne bien punk; la basse ressort pas mal au mixage, quant aux guitares, elles dégagent un son grésillant un brin agaçant mais qui sait se montrer efficace ('I love your guts'). A noter une version méconnaissable de 'Surf city' (rebaptisée 'Slime city') des Beach Boys ainsi qu'un hommage aux Misfits plutôt correct sous la forme de 'Fiendfuck A Go-Go'. Bref, rien de très neuf mais de la sincérité et un potentiel valable. Hélas, le gros problème reste la production, le son aurait gagné à être meilleur car si le charme opère au départ, après le septième titre, la lassitude s'installe. Cette faiblesse pourrait nuire à Cadillacs and Cadavers et ce serait dommage; allez, un 3 pour encourager mais de justesse !

note       Publiée le lundi 27 avril 2009

partagez 'Corpse junkies from outer space' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Corpse junkies from outer space"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Corpse junkies from outer space".

ajoutez une note sur : "Corpse junkies from outer space"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Corpse junkies from outer space".

ajoutez un commentaire sur : "Corpse junkies from outer space"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Corpse junkies from outer space".