Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCCCP › Epica etica etnica pathos

CCCP › Epica etica etnica pathos

  • 1990 - Virgin, 0 0777 7 88073 2 2 (1 cd)

cd | 15 titres

  • 1 Aghia Sophia
  • 2 Paxo de Jerusalem
  • 3 Sofia
  • 4 Narko dollar (contiene Baby blue)
  • 5 Campestre
  • 6 Depressione caspica
  • 7 In occasione della festa
  • 8 'Amandoti' (sedicente cover)
  • 9 L'andazzo generale
  • 10 Al Ayam
  • 11 Appunti di un viaggiatore nella terra del soclialismo reale
  • 12 Mozzill'o re
  • 13 Campestre
  • 14 Maciste contro tutti
  • 15 Annarella

enregistrement

Villa Pirondini, Rio Saliceto, Italie, avril-juin 1990, sur studio mobile

line up

Giovanni (chant), Massimo (guitares, harmonica), Giorgio (basse, guitare, cor), Ringo de Palma (batterie, percussions, tambourin), Francesco (clavier, orgue, orgue), Gianni (basse), Danilo Fatur (voix), Sandra (chant féminin), Annarella (voix, danse arabe), Difaa Hassan (voix, mandoline), Nakri Abdelmijd (derbouka)

remarques

le livret contient une erreur dans l'agencement des titres et en indique 17 au lieu de 15

chronique

Nous sommes en 1990, le mur de Berlin est tombé, l'URSS se désintègre peu à peu, pour les Italiens de CCCP, c'est la page des années 80 qui en train de se tourner. Avant de jeter l'éponge, le groupe s'installe dans une vieille demeure abandonnée et produit son dernier album de manière quasi 'naturelle': les musiciens sont enregistrés jouant ensemble et non piste par piste, utilisation des échos des pièces de la maison, matériel réduit...Ce n'est pas pour autant un retour aux racines punk des débuts, CCCP confirme son évolution en intégrant toujours plus d'éléments folkloriques et cabaret dans une musique mêlant rock et philosophie new wave. 'Epica etica etnica pathos' est un disque assez tranquille, particulier dans ses atmosphères et sa conception; peu rythmé, mélancolique, il développe des climats intimistes sans totalement tourner le dos à ses aspirations héroïques ('Aghia Sophia', 'Maciste contro tutti'). D'abord en terrain connu (et conquis), l'auditeur se verra rapidement un brin destabilisé, notamment avec 'Narko dollar/babyblue' se terminant par un blues passablement ennuyeux et raté. Si le calme, presque ambient 'Campestre' lasse, on est heureux de retrouver la touche légèrement dub de 'Depressione caspica'. Bien que cette chanson soit bonne, l'album donne l'impression d'avoir du mal à décoller. Oui mais voilà 'Amandoti', un titre magnifique et poignant à l'accordéon...Du pur cabaret italien baigné de spleen, un régal et la plus grande réussite de 'Epica etica etnica pathos', en même temps que 'Annarella', moins folklorique mais tout aussi triste. A partir de là, la musique reprend du corps, avec 'Mozill'o re' et sa récitation rapide si typique de Giovanni et pour 'Maciste contro tutti', c'est le CCCP efficace et incisif que l'on retrouve. Ne mentons pas, CCCP est en fin de course (ce qui sera confirmé par le split peu après), pourtant, une fois de plus, ils démontrent leur talent en développant un son unique témoin d'une forme de mélange intégrant les éléments les plus modernes et les plus traditionnels d'une société qui tourne une page de son histoire.

note       Publiée le mercredi 8 avril 2009

partagez 'Epica etica etnica pathos' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Epica etica etnica pathos"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Epica etica etnica pathos".

ajoutez une note sur : "Epica etica etnica pathos"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Epica etica etnica pathos".

ajoutez un commentaire sur : "Epica etica etnica pathos"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Epica etica etnica pathos".