Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRevenge (CAN) › Infiltration.Downfall.Death

Revenge (CAN) › Infiltration.Downfall.Death

cd • 8 titres • 35:17 min

  • 1Death Heritage04:30
  • 2Blood Noose03:40
  • 3Sterilization04:41
  • 4By Force04:24
  • 5Barbed Anti04:55
  • 6Survival03:40
  • 7Final Doctrine04:24
  • 8Cleansing Siege05:03

line up

Pete Helmkamp (basse, chant), James Read (chant, batterie), R. (guitares session)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
chaos bestial

La troisième guerre mondiale avec ce troisième album des Canadiens de Revenge... "Infiltration.Downfall.Death" succède à "Victory.Intolerance.Mastery" sorti 4 ans plus tôt. Le style n'a pas changé d'un pouce : balancer la purée, du gros chaos brutal avec une batterie blastant sans arrêt, des chants totalement dément et une grosse basse super saturée. Voilà en condensé décrite la musique de Revenge. Alors, c'est sûr que les fans de chaos à la Bestial Warlust ou Angelcorpse vont être servi, mais je trouve ce troisième album trop... facile. Toujours la même recette, c'est brutal, ça bastonne, les solos de guitares sont hilarants tellement c'est proche du n'importe quoi "tant que ça aille vite et dans les aigus"... Le style de batterie de Read si particulier et peu académique n'est plus trop présent ici, on a des blasts bien placés, presque sans vie, juste ultra-brutaux. Mais ce qui me déçoit le plus dans ce troisième album, ce sont les vocaux. D'abord ceux de Read, d'un côté très vindicatifs et hystériques, vraiment haineux. Là, OK, c'est convaincant, mais il nous propose aussi d'autres vocaux ultra-trafiqués proche du son d'un lavabo en train de se déboucher... Et là, c'est atroce et totalement ridicule. Enfin, ce qui faisait une bonne partie de la réussite de Revenge, les vocaux d'Helmkamp, a pratiquement disparu. Le bassiste-chanteur d'Angelcorpse est beaucoup moins présent et pourtant son chant est si bien adapté au style jusqu'au-boutiste de Revenge que ça en devient frustrant et très dommage. Enfin, les compos, forcément pas très fines, tournent quand même un peu en rond. Il manque de réelle accroche et bien que le style soit très brutal, ça manque de dynamique et c'est peu percutant. Ça bourrine, tout simplement. Seuls le premier et le dernier morceau réussissent à proposer quelque chose de réellement prenant. Pour le reste, mieux vaut se rabattre sur les précédentes sorties du groupe, bien plus convaincantes que ce troisième album.

note       Publiée le mardi 7 avril 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Infiltration.Downfall.Death".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Infiltration.Downfall.Death".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Infiltration.Downfall.Death".

cantusbestiae › mercredi 8 avril 2009 - 11:20  message privé !

J'ai toujours trouvé que Helmkamp n'était pas assez présent dans REVENGE, au niveau du chant. Certes, il s'agit du groupe de J. Read, mais il faudrait qu'il se rende à l'évidence que les parties de chant de Helmkamp donnent une profondeur inégalé aux compos du groupe. Peu de chance de se planter, les meilleurs morceaux de REVENGE sont ceux où Helmkamp donne de la voix.