Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDjam Karet › Live at Orion

Djam Karet › Live at Orion

8 titres - 74:40 min

  • 1/ Technology and industry (5:16)
  • 2/ Familar winds (12:13)
  • 3/ Forbidden by rule (8:00)
  • 4/ Reflections from the firepool (9:30)
  • 5/ Province 19: the visage of war (8:13)
  • 6/ Shaman's descent (7:33)
  • 7/ Jammin' at Mike & J's (14:13)
  • 8/ Run Cerberus Run (9:24)

enregistrement

Orion Sound Studios, 25 et 26 septembre 1998

line up

Gayle Ellett (guitares, claviers, effets), Mike Henderson (guitares), Chuck Oken, Jr. (batterie, claviers, effets), Henry J. Osborne (basse)

remarques

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
instrumental > fusion

C'est seulement après quinze ans d'existence que le groupe se livre pour la première fois à l'exercice de l'album en concert. Il n'y a pas à regretter que le groupe s'y soit pris si tardivement, tant les titres choisis sont tout bonnement judicieux ; pas moins de trois extraits de leur tout premier album "The Ritual Continues", deux du second "Reflections from the Firepool", le meilleur titre de "Burning the Hard City", "Province 19 : The Visage of War" et le meilleur de leur ultime "The Devouring", "Forbidden by Rule", auquel s'ajoute une longue impro inédite de quatorze minutes. On l'aura compris, pour l'occasion, Djam Karet s'est attardé, contexte oblige, sur son matériel le plus électrique, laissant de côté son aspect ambient. En piochant dans le matériel le plus probant de sa discographie, "Live at Orion", qui n'a de live que le nom, est sans conteste possible l'album le plus solide de Djam Karet, je dirais même sa quintessence. Inutile d'aller se ruiner à la découverte de leurs autres albums, celui-ci suffira amplement.

note       Publiée le mercredi 3 avril 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live at Orion".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live at Orion".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live at Orion".