Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIImpaled Nazarene › Rapture

Impaled Nazarene › Rapture

16 titres - 43:18 min

  • 1/ Penis et circes - 2/ 6th degree mindfuck - 3/ Iron fist with an iron will - 4/ Angel restums do bleed - 5/ We're Satan's generation - 6/ Goatvomit and gasmasks - 7/ Fallout theory in practice - 8/ Burst command 'til war - 9/ Healers on the red plague - 10/ The pillory - 11/ The return of the nuclear Gods - 12/ Vitutation - 13/ JCS - 14/ Nuclear metal retaliation - 15/ Inbred - 16/ Phallus maleficarum

enregistrement

Tico-Tico, janvier 1998

line up

Mika Luttinen (chant), Jarno Anttila (guitares), Jani Lehtosaari (basse, guitares), Reima Kellokoski (batterie, guitares)

remarques

Les titres 8 et 14 ne sont disponibles que sur les versions vinyl de l'album.
L'édition de 2007 propose sur CD les 2 titres réservés initialement au support vinyl, "Burst command 'til war" et "Nuclear metal retaliation" ainsi que les titres suivants en version live enregistré à Strasbourg en 1996 : 17/ Transvestite - 18/ Motorpenis - 19/ Bashing ib heads - 20/ I eat pussy for breakfast - 21/ Whore - 22/ Violence I crave - 23/ Goat perversion - 24/ Hoath : Darbs Lucifero - 25/ Goat perversion (reprise)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
punk/metal extrême

Après le très décevant "Latex cult", les finlandais se devaient de sortir un album puissant. Avec ce "Rapture", c'est atteint ! La production est excellente, le son génial. En ce qui concerne le style, c'est pied au plancher du début à la fin. Bien que ce ne soit que du punk arrangé à la sauce metal, c'est ultra-aggressif, Mika gueule à s'en crever les cordes vocales, les guitares sont acérés à l'extrême et la batterie est lourde à souhait ! On peut aussi noter un retour au black-metal bestial des débuts avec le morceau "Goatvomit and gasmasks". Cependant les compos sont un peu trop répétitives et la reprise de Sodom ("Burst command 'til war") en est une excellente démonstration. Il subsiste tout de même d'excellents morceaux (l'hymne "We're Satan's generation" - "The pillory" - "Vitutation" - et le lent "Phallus maleficarum"). Impaled Nazarene est de retour avec l'artillerie lourde, qu'on se le dise !

note       Publiée le jeudi 21 décembre 2000

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rapture".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rapture".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rapture".

Demonaz Vikernes › vendredi 6 mars 2015 - 13:31  message privé !

Un bon cran au dessus de Latex Cult, sans atteindre les sommets 93-94. Ya du gros hit à la pelle, un album à ne pas négliger.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mardi 9 décembre 2008 - 20:25  message privé !

j'ai découvert le metal extrême presque en même temps que cet album en 98... je me souviens à l'époque je ne comprenais pas comment mika arrivais à brailler commme ca et j'essayais vainement de l'imiter dans ma chambre( quand mes parents n'étaient pas là^^). quant à la musique ce punk/crust/black/death est vraiment surbandant le son est excellent et colle bien au style. Un album Culte à mes yeux.

Note donnée au disque :       
cantusbestiae › samedi 4 février 2006 - 23:10  message privé !
Plutôt que de faire un album, ils auraient du être un peu plus selectifs et ne sortirent qu'un Mcd ou alors garder certains morceaux pour un autre album car ce "Rapture" est poussif et lassant(un comble pour un album qui ne dépasse pas les 40 minutes). "6th Degree Mindfuck", "Penis et Circes", "Vitutation", "Iron Fist..." et quelques autres valent quand même le détour, sans compter le hit "We are Satan's Generation", très efficace même si assez facile.
Note donnée au disque :       
vargounet › mercredi 10 mars 2004 - 21:23  message privé !
Certes l'album est repetitif mais quand les compos sont bonnes...j'adore "6th degree MINDFUCK!!!"
Note donnée au disque :       
Vicious.666 › samedi 15 mars 2003 - 17:32  message privé !
Meme des amis keupons ont apprécié le titre "We're Satan's Generation". Je crois que s'il y a un titre à retenir de cet album et meme d'Impaled Nazarene, c'est bien celui là. Jouissif, réellement.