Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCombichrist › Everybody Hates You

Combichrist › Everybody Hates You

cd • 13 titres

  • 1This S*it Will Fcuk You Up 4:45
  • 2Enjoy The Abuse 5:14
  • 3Today I Woke To The Rain Of Blood 5:45
  • 4I'm Happy Anyway 5:11
  • 5Blut Royale 5:33
  • 6Who's Your Daddy Snakegirl? 6:23
  • 7Feed Your Anger 4:49
  • 8God Bless 4:28
  • 9Like To Thank My Buddies 6:18
  • 10Happy Fcuking Birthday 4:49
  • 11This Is My Rifle 4:58
  • 12Lying Sack Of S*it 5:01
  • 13Without Emotions 4:40

line up

Andy LaPlegua

remarques

chronique

Styles
techno
Styles personnels
aggrotech

Combichrist ! Typiquement le genre de groupe que je fuyais comme la peste, vu toutes les merdes estampillées electro-dark qui remplissent les bacs dit industriels des supermarchés de la culture. Mais si l’on enlève l’étiquette indus, on a tout de suite quelque chose de nettement plus jouissif. ‘Everybody Hates You’, c’est comme si toute l’imagerie fromagère gay de la scène était transformé en terreur du dancefloor (prends-en de la graine, Feindflug : l’aggrotech peut aussi être fun !). Pas de mélodies, pas de synthé infâmant : Juste des rythmiques martiales sèches, des ambiances EBM sueur & transe mécanique (‘God Bless’, quoi), et une sacrée aversion pour le côté organique mal assumé par d’autres formations : soit les voix sont râpeuses et les paroles de circonstance (‘Next time you open your mouth / I’ll put my fist on your throat / So deep you cannot swallow / I’ll make your body hollow / You will enjoy the abuse / ‘Cause you’ve got nothing to loose / I’ll swear I’ll fistfuck you brain / Until I’m smiling again’) soit les textes sont simplement lues par des voix de synthèse… Autre point notable, la répétitivité ad nauseam des titres qui prolongent l’orgasme là où d’autres ont tendance à coller des breaks ou des mid-tempi mélodramatiques à toutes les sauces. ‘Everybody Hates You’ est une boîte de nuit cybernétique qui tourne sans fin dans une quasi-obscurité, sur une rythmique hardcore, des titres réduits à une efficacité maximale, et une nette tendance à la lobotomie et l’aliénation des foules. Bon, des mélodies, il y en a quelques unes, sur les titres plus trancey tels que ‘Like to Thank my Buddies’ ou encore l’emporté ‘Lying Sack of Shit’, qui rappellent du Velvet Acid Christ quand ce dernier ne se prend pas pour Skinny Puppy. Ne vous laissez pas tromper par le côté crétin : détendez-vous l’arrière-train et entrez dans la tourmente ! Enjoy the abuse !

note       Publiée le vendredi 3 avril 2009

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Everybody Hates You".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Everybody Hates You".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Everybody Hates You".

ericbaisons › mardi 22 février 2011 - 18:28  message privé !

les mutants ont fait des petits ils sont parmi nous, wotz et darkstar sont atteint, l'heure est grave, on suspecte mojo, raven et gulo d'etre infectés aussi... l'annihilation totale des suspects est fortement conseillée

Wotzenknecht › jeudi 17 février 2011 - 00:48  message privé !
avatar

total tabassage en live !

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › samedi 15 janvier 2011 - 22:19  message privé !
avatar

J'ai mon ticket, ca va cartonner

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › vendredi 14 janvier 2011 - 19:10  message privé !
avatar

Quelques chansons valables, le reste... on se demande ce que ça fout là.

born to gulo › lundi 6 avril 2009 - 14:08  message privé !

bon ; ça commence pas génial, avec beaucoup trop de sons gogothrance et d'evolvokillz, mais ça vire trance bien comme il faut au fur et à mesure