Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChristian Death › An official anthology of 'live' bootlegs

Christian Death › An official anthology of 'live' bootlegs

cd | 13 titres

  • 1 Awake at the wall
  • 2 Sleepwalk
  • 3 Theatre of pain
  • 4 Cavity
  • 5 The blue hour
  • 6 When I was bed
  • 7 Birth
  • 8 Coming forth by day
  • 9 This glass house
  • 10 The drowning
  • 11 Cervix couch
  • 12 Figurative theatre
  • 13 Untitled-followed by crowd chaos

enregistrement

Enregistré live de manière illégale entre 1981 et 1986 à Los Angeles (titres 7, 12 et 13), Londres (titre 8), Amsterdam (titres 1 à 6, 9, 11) et Dusseldorf (titre 10)

line up

Rozz Williams (chant), Valor (chant, guitare), Gitane Demone (clavier, chant), David Glass (batterie, percussions)

remarques

Existe en version LP en vinyl rose

chronique

Tout est dans le titre...une note sur le disque précise qu'il s'agit d'une compilation de pirates dont les conditions d'enregistrement ne répondent pas toujours aux standards professionnels; néanmoins le groupe a apprécié plusieurs de ces versions qu'il présente ici dans le but de garder un minimum de contrôle artistique sur la marchandise...mouais...J'apprécie pourtant la pirouette, tant de types se font de l'argent sur les dos des musiciens avec des enregistrements illégaux qu'il est amusant de penser que l'inverse se produit ici. Les chansons sélectionnées couvrent une période entre 1981 et 1986 et, fait intéressant, proviennent principalement de dates européennes. Exception faite de Los Angeles nous trouvons donc Amsterdam (huit titres), Londres (un) et Dusseldorf (un également). Après écoute, il faut reconnaître que dans certains cas les versions valent la peine, ainsi 'Theatre of pain' ou 'The blue hour' à la qualité très correcte (surtout quand on a en mémoire certaines sorties légales de chez Cleopatra); occasion nous est donnée également d'entendre Valor interpréter certains morceaux plutôt typiques de Rozz Williams, ainsi 'This Glass house' plutôt réussi, 'Awake at the wall' où manque néanmoins la sensualité de son collègue ou encore 'When I was bed'; notons qu'il nous chante aussi un inédit, 'Coming forth by day' (jamais entendu auparavant mais j'ai l'impression que certaines lignes ont été réutilisées plus tard). Le disque se conclut par une version assez bruyante de 'Figurative theatre' au son pourri ainsi que le bien nommé 'Untitled- followed by crowd chaos', soit une composition difficile à identifier, interrompue brusquement pour demander au gens de se pousser, de reculer, visiblement la foule devenait un brin incontrôlable. Pas évident de noter un tel objet, tant de lives de Christian Death circulent déjà...Celui-ci n'est pas un officiel mais n'a pas même la saveur illégale du pirate...Je laisserai donc le fan s'exprimer; l'achat vaut la peine pour le côté collection, ensuite la qualité sonore reste très acceptable sur plus de la moitié des morceaux et enfin, ces versions sont peu courantes. Je déplore simplement pour ma part que le livret n'ait pas reproduit les images de la pochette arrière du vinyl. Vous savez tout ou presque. 3,5/6

note       Publiée le vendredi 27 mars 2009

partagez 'An official anthology of 'live' bootlegs' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "An official anthology of 'live' bootlegs"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "An official anthology of 'live' bootlegs".

ajoutez une note sur : "An official anthology of 'live' bootlegs"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "An official anthology of 'live' bootlegs".

ajoutez un commentaire sur : "An official anthology of 'live' bootlegs"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "An official anthology of 'live' bootlegs".