Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHighgate › s/t

Highgate › s/t

cd | 1 titre | 53:58 min

  • 1 Highgate [53:58]

line up

James Porter (Chant, Guitares, Percussions, Clavier), Greg Brown (Chant, Guitares, Percussions), Steve Porter (Batterie, Percussions)

chronique

Highgate ou l’archétype du groupe sympa mais qui en fait peut être un tout petit peu trop… et encore, je passe gentiment sur l’artwork pas terrible façon "la guerre c’est dark donc c’est gris sur fond gris" et sur les photos de forêt en noir et blanc pixélisé dans le livret, terriblement "dark" aussi. Mais NON, je ne passerai pas sur l’affront de nous avoir pondu un pavé monobloc de 59 minutes, que RIEN dans la structure du morceau ne justifiait, le disque étant quand même clairement constitué d’au moins 3 "morceaux" distincts, et le recours à ce procédé de plus en plus utilisé par des groupes en manque flagrant d’inspiration ou de crédibilité… sauf que de l’inspiration, on en retrouve quand même un peu chez Highgate, dans un registre assez proche du Doom extrême (genre Moss / Khanate), mais plus orienté sur des riffs extrêmement lourds et ralentis que sur les bourdonnements du 666ème sous-sol de l’Enfer tout ça… bien nauséeux quand même, et porté par un chant écorché placé très en avant dans le mix, l’ensemble se révèle suffisamment immersif pour retenir l’attention jusqu’à la presque fin du disque, s’octroyant parfois quelques accalmies avant de revenir sur des atmosphères cyanurées. Je regrette seulement des transitions parfois un peu abruptes... et la fin du disque donc (quand je parlais de trop en faire...), où le groupe a eu la mauvaise idée de clôturer avec une espèce de sale riff postcore tournoyant bien générique qui se traine pendant un bon moment avant de laisser place à un court machin noisy. Malgré ces quelques erreurs de jeunesse, ce premier skeud positionne Highgate dans le peloton des formations à suivre, à eux maintenant de poursuivre et d'intensifier leurs explorations des abysses…

note       Publiée le vendredi 27 mars 2009

partagez 's/t' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "s/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "s/t".

ajoutez une note sur : "s/t"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "s/t".

ajoutez un commentaire sur : "s/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "s/t".

yog sothoth › vendredi 27 mars 2009 - 07:24  message privé !
avatar

bah justement, je trouve pas d'éléments récurrents qui justifieraient le trip "un seul morceau"... et les fades, ça fait encore plus fin de morceau, chez moi

born to gulo › vendredi 27 mars 2009 - 00:47  message privé !

mais si je me souviens bien y a des genres de fades, entre les parties, non ? avant que ça reprenne, avec l'air de le faire sur le même riff, ce qui fait partie du charme vicieux trouvé-je

Note donnée au disque :