Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCoil Vs Elph › Born Again Pagans

Coil Vs Elph › Born Again Pagans

  • 1994 • Eskaton ESKATON 002 • 1 CD

cd • 4 titres

  • 1Coil - Protection 6:55
  • 2ELpH - Glimpse 3:32
  • 3ELpH - Crawling Spirit 1:54
  • 4ELpH - pHILM #1 9:13

enregistrement

Piste 1 : 1992, terminé en 1994. Le livret stipule que le titre devait faire partie d'une double compilation 'The Sound of Music' prévue pour 1995. On l'attend encore... Pistes 2 à 4 : Slut's Hole Studio, Autumn Equinox 1994

line up

John Balance, Peter Christopherson, Drew McDowall

remarques

chronique

A partir de 1994, Coil fait une crise de schizoïdie aiguë et commence à prendre plusieurs pseudonymes pour des raisons plus ou moins valables : The Eskaton, Time Machines, Black Light District et surtout Elph, le seul qui aura un vrai suivi tandis que les autres resteront à l’état de one-shot. Selon le groupe, Elph est la face non contrôlée de Coil, c’est-à-dire le bruit des machines laissées seules en proie aux glitches (cliquetis électroniques parasites), au hasard et autres fantômes passant par le studio à ce moment là. Un petit mot sur la pochette de 'Born Again Pagans' qui bien que moche résume à elle seule tout Coil : qui d'autre que Saint Sébastien, figure classique et homoérotique par excellence, pouvait mieux retranscrire les éléments porteurs du groupe : ferveur, sexualité, amour ; dans sa version psyché qui plus est ? Bref, ‘Protection’, le premier titre de ce mini est encore signé de Coil et rentre en ligne droite dans l’electro anglaise de l’époque (il aurait très bien pu figurer dans les compilations Artificial Intelligence) : rythmiques complexes, effets en tout genre, synthés rondouillets et une seconde partie absolument délicieuse (c’est vraiment le mot le plus approprié !) avec une montagne russe analogique et rebondissante qui repose l’auditeur tout en douceur. Plus durs et sobres, les trois titres sous le patronyme Elph sont aussi d’une toute autre charge émotive : loin de la danse réjouissante de ‘Protection’, ‘Glimpse’ voit un petit drone grésiller tandis que ‘Crawling Spirit’ plombe l’air par un souffle caverneux court mais très perturbant. Le superbe ‘PhilM #1’ reprend les textures de ‘Glimpse’ avant de se plonger dans une ambient funèbre rappelant les travaux les plus solennels de Nurse With Wound (‘Salt Marie Celeste’, ‘Funeral Music for Perez Prado’) puis de disparaître dans l’éther comme si de rien n’était. Un mini très prenant donc malgré l’aspect angoissant et spectral de la facette Elph qui aura besoin de quelques autres sorties pour prendre vraiment forme.

note       Publiée le jeudi 26 mars 2009

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Born Again Pagans" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Born Again Pagans".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Born Again Pagans".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Born Again Pagans".

Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

courage, plus qu'une trentaine et j'attaque Nurse With Wound

Neocreed Envoyez un message privé àNeocreed

pitié arretes de chroniquer du Coil sinon je décrocherai jamais