Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSacrifice › Torment in fire

Sacrifice › Torment in fire

cd • 12 titres • 36:32 min

  • 1The awakening
  • 2Sacrifice
  • 3Turn in your grave
  • 4Homicidal breath
  • 5Warrior of death
  • 6Infernal visions
  • 7Buried at the stake
  • 8Necronomicon
  • 9The exorcism
  • 10Possession
  • 11Decapitation
  • 12Beyond death

line up

Rob Urbinati (chant, guitare), Joe rico (guitares), Scott Watts (basse), Gus Pynn (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
thrash metal

Il y a des fois, on se demande finalement qui est le précurseur et qui est le suiveur. Je veux dire, on s'en contrebranle un peu du moment que c'est bon, mais il y a des groupes super anciens qui se révèlent complètement actuels, et d'autres nouveautés qui sonnent déjà vieilles. Question de perception peut-être mais quand on y réfléchit, c'est parfois étrange. C'est vrai quoi, pourquoi j'ai envie de dire que Razor sonne vieux, et que Sacrifice sonne encore ultra actuel, alors que finalement à l'époque ce n'était pas si éloigné... Enfin bref, replaçons le contexte. Nous sommes en 1984, Slayer n'a pas encore srti son "Hell awaits" et une jeune bande de canadiens vient se poser comme le groupe de thrash le plus "bastos" du moment. Et il y a franchement de quoi ! Vous cherchiez le chainon manquant entre le premier Slayer et un bon vieux "Reign in blood" ? N'allez pas plus loin ! Disque finalement majeur du genre, injustement sous-estimé/oublié, "Torment in fire" est une petite perle de fureur totalement incontrôlé. Alors tous les poncifs du genre, mais rappelez vous le contexte... Du gros riff thrashy en veux tu en voilà, non sans rappeler les futurs Sepultura, Slayer bien entendu, mais aussi Venom, Razor et autres Possessed. vous êtes fixé niveau référence ? Ambiance bien "evil" à base de gros solos qui partent dans tous les sens, de rythmiques ultra véloces, de parties de doubles qui rappellent étrangement celles de Dave Lombardo et d'un chant absolument possédé. Bon sang, ça hurle, on est pas loin du black metal par moment. Absolument incontrôlé le truc en fait. Ca bastonne à tout va, plaf cymbales bloqués, pan pan pan, un cri et c'est parti à fond les ballons. On sent une certaine urgence, les canadiens envoient leur bois et n'ont rien à foutre du reste, c'est peut-être d'ailleurs cette énergie totalement sincère qui fait que l'album demeure encore et toujours d'actualité. Ou bien peut-être cette prod' qui a super bien vieilli : grain de guitares typiques de l'époque, batterie puissante, bonne gestion de la stéréo... Alors oui ce n'est clairement pas fin pour un sou, et d'ailleurs le travail de composition ne l'est pas non plus. simple, direct, c'est la seule chose qui les différencie d'un Slayer par exemple, la science du break qui tue n'est pas parfaite, et on reste parfois sur sa faim au milieu de ce déluge de hurlements et de riffs à 200 à l'heure. a trop bastonner à tout va, on perd parfois en intensité, on étouffe quoi. Pourtant, difficile de résister à un "Turn on your grave" et son riffing très Metallica, ou au quadruplé "the exorcism/Possession/decapitation/beyond death" quasi punk dans son angle d'attaque (moins de deux minutes de moyenne)... et puis aah quel bonheur d'entendre ces solos complètement hystériques au vibrato ! On en fait plus des comme ça ma bonne ptite dame ! Bref, un classique c'est certain, et ça j'espère avec ma modeste contribution à ce site être arrivé à vous faire pencher sur cet album, histoire de vous faire douter sur la pertinence que sont les soit-disantes "bases" du genre. Et puis en plus, y a un moment le mec rote sur son micro, et ça les mecs c'est signe de qualité. Indéniablement.

note       Publiée le mardi 24 mars 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Torment in fire".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Torment in fire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Torment in fire".

pokemonslaughter › vendredi 3 avril 2009 - 00:58  message privé !
avatar

le son merdique ? il est fou lui, change tes mp3s garçon...

empreznor › vendredi 3 avril 2009 - 00:04  message privé !

mouais, le son est merdique (argh cachez moi ces symbales qui cachent le reste) et gresillant, et les riffs pas extra (loin derriere Death Angel ou Slayer). Seul vrai bon point, la voix est totalement allumée et haineuse

Note donnée au disque :       
Horn Abboth › jeudi 2 avril 2009 - 20:48  message privé !

Je viens de l'écouter aussi et ma foi comme Gloth, forte ressemblance avec Reign in Blood. Et sinon pour en rajouter une couche, juste pour dire que Chuck Billy a carrément pomper le style du chant de Rob Ubrinati dans les grosses poussée suraigues. Allez, j'lui met 5 bouboules parceque ce skeud est bien sec et rapeux, du bon thrash comme on enfait plus.

Note donnée au disque :       
The Gloth › mercredi 1 avril 2009 - 21:24  message privé !

Je l'écoute à l'instant, et c'est franchement troublant la ressemblance avec "Reign in Blood", certains riffs sont quasi identiques (Homicidal Breath = Jesus Saves).

blood › mercredi 25 mars 2009 - 18:12  message privé !

En tous cas, la kro donne furieusement faim ! Merci Poky.