Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBloodbath › Resurrection through carnage

Bloodbath › Resurrection through carnage

cd | 10 titres | 00:00 min

  • 1 Ways to the grave
  • 2 So you die
  • 3 Mass strangulation
  • 4 Death delirium
  • 5 Buried by the dead
  • 6 The soulcollector
  • 7 Bathe in blood
  • 8 Trail of insects
  • 9 Like fire
  • 10 Cry my name

enregistrement

The room & Hell factory studios, par Dan Swanö.

line up

Mikael Åkerfeldt (chant), Anders Nyström (guitares), Jonas Renkse (basse), Dan Swanö (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Il fallait bien que j'y passe... Pas que le premier maxi "breeding death" m'ait réellement transcendé, mais les nombreuses éloges et t-shirts en concert ont fini par me convaincre d'aller donc acheter un album de ce fameux "super groupe" qui selon les dires de certains se révèle être Le groupe de death old school actuel. Mouais. c'est fou comment on peut s'enfermer dans ses propres dogmes et demeurer hermétique à tout autre vie. Alors bon, allez hop, je me choppe le premier album, on verra bien ce que ça donne. Première surprise : le son, pas terrible du tout ! Enfin, non ce n'est pas exactement ça, l'album souffre beaucoup de ce son de batterie "en mousse". Bon sang c'est du death metal oui ou non ? C'est quoi ce tic tic tout poussif ? Quel gâchis ! Car il faut bien le dire, niveau riffs il y a de l'idée. Ceci étant dit, Bloodbath donne en réalité plus dans le dark/death que dans l'old school pur et dur. Je ne sais pas si c'est l'influence de Nyström et ses autres groupes mais je ne m'attendais pas à ces leads sombres et breaks limite black... On pense bien évidemment à Grave ("So you die") en bien plus complexe, Entombed ou du vieux Hypocrisy naturellement mais Bloodbath se distingue par ses riffs un peu plus chiadés que la moyenne du genre, son étonnante diversité au sein des morceaux : il y a du mid tempo, du grand ralentissement, des traditionnelles et nombreuses rythmiques typiques du death suèdois, quelques blasts... Les morceaux se révèlent plutot finement construits, avec quelques refrains death plutôt efficaces, mais pfff... Ils sont où les breaks qui tuent, les riffs assassins que l'on retrouve si nombreux chez ses idoles ? J'entends par là qu'au delà de la qualité indéniable de chacune de ces compos, faites par des types qui savent composer un morceau c'est on ne peut plus évident, ceux-ci ne font que rappeler certaines de leurs influences ou bien ne font que poudre aux yeux (les leads dark). Désolé, il s'agit bel et bien de ressenti subjectif mais malgré toute cette dose de violence, à part un ou deux morceaux ("Death delirium", "Cry my name","Bathe in blood" assez mortel) mais pour moi Bloodbath manque cruellement d'efficacité. Pas assez de riffs directs, de hargne.. On sent l'hommage plus que le truc vécu à 200%. D'autant plus rageant que bon sang, les morceaux suscités démontent vraiment. Pour autant ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, voici clairement un bon album, peut-être un peu surestimé mais dont le succès ne m'étonne finalement plus tant que ça maintenant. Contrat rempli ?

note       Publiée le mardi 24 mars 2009

partagez 'Resurrection through carnage' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Resurrection through carnage"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Resurrection through carnage".

ajoutez une note sur : "Resurrection through carnage"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Resurrection through carnage".

ajoutez un commentaire sur : "Resurrection through carnage"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Resurrection through carnage".

torquemada › samedi 1 novembre 2014 - 20:16  message privé !

Et bien, les premiers extraits dévoilés avec Holmes font vraiment envie, surtout le morceau titre "Grand Morbid Funeral", avec son final dévastateur.

pokemonslaughter › mardi 16 septembre 2014 - 20:35  message privé !
avatar

ils ont repris un morceau de lost paradise en studio récemment, et s'il s'en sort pas si mal niveau voix extrême, c'est pas non plus d'un grand niveau...

yog sothoth › mardi 16 septembre 2014 - 19:53  message privé !
avatar

Oui, c'est pour le moins surprenant pour un type qui déclarait avoir perdu sa voix Death (et il semble que cela se confirme assez régulièrement durant les vieux titres aux concerts de Paradise lost)... enfin, avec un peu de magie du studio, ça devrait le faire !

Dead26 › mardi 16 septembre 2014 - 19:26  message privé !

Nick Holmes, qui l'eut cru ?

yog sothoth › mardi 16 septembre 2014 - 13:55  message privé !
avatar

Le nouveau beugleur du groupe est..... Nick Holmes (après Vallenfyre, on dirait que les Paradise lost reviennent à leurs racines)