Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHierophant › The tome

Hierophant › The tome

cd • 8 titres • 66:00 min

  • 1Forever dying
  • 2Where no light hath shone
  • 3Forever dying
  • 4Where no light hath shone
  • 5The weight of winter
  • 6From the dust of graves
  • 7Ancient moonlight
  • 8Shades of aquileous essence

enregistrement

vaious places

line up

Xathagorra Mlandroth (Jon del Russi) - all instruments & vocals

remarques

Compilation des trois démos du projet. Deviendra ensuite Catacombs.

chronique

Styles
metal extrême
doom metal
Styles personnels
funerroonnffllzzzzz

Bon, si on parlait des bas fond du doom extrême ? Histoire de voir si ça sent encore plus mauvais qu'en surface, et si cthulhu possède réellement 8 phallus ? Histoire de remettre en cause un peu les affabulations de notre saïmone bien aimé. Enfin bon je dis ça, huit bites ça peut être cool, mais si elles sont à l'image de hierophant, bon courage mesdames les Grandes Anciennes ! Ouais, Hierophant... Ouais, ouais ouais.. hum. Bon bah c'est naze, tout simplement. il s'agit en fait d'un one man band américain, qui a fait son trou dans le milieu, notamment en devenant par la suite Catacombs qui a sorti récemment un "in the depths of R'lyeh" plutôt sympa. Mais soyons clair, Hierophant, un peu comme le type sur le forum, cela n'a strictement aucun intérêt. Du funeral doom ultra basique, qui réduit le style à sa plus simple forme : une mélodie lugubre à 3 notes pendant 10 minutes, trois accods de fond, batterie pachydermique... Le son évidemment bien pourri, les instruments carrément pas ensemble, le grognement sourd et inintelligible ... Ouais, ouais... Bah le truc c'est qu'on se fait carrément chier en fait. Pourtant l'ambiance est là c'est clair, les harmonies trouvées, toutes en oppositions son clair à la evoken/rythmiques ultra saturées, dégagent quelque chose de réellement froid, mais le ptit gars ne maitrise absolument pas la recette du 2 riffs/15 minutes. Résultat : mophine attack, c'est le bad trip du mauvais disque "putain mais c'est quand qu'il se passe quelque chose ?".. Jamais. Et le pire c'est que sur ce cd, il a y a les deux premières démos, qui sont faites des mêmes morceaux. Deux fois le même calvaire, l'horreur ! D'autant plus con que la démo "Autumn dusk" se montre un peu plus réussie, mais cela ne rattrape pas le désastre juste avant. Typique des funeral black/doom bands myspace-iens, et avec 10 ans d'avance ! J'ai envie dire, la classe. Bref, un disque chiant, c'est tout. C'est poisseux, c'est froid mais c'est aussi super pourri. Allez poubelle. (vous noterez par ailleurs qu'aucun jeu de mot n'aura été fait sur le titre de cette compil', mais je laisse les commentaires pour ceci bien entendu)

note       Publiée le samedi 21 mars 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The tome".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The tome".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The tome".

empreznor › dimanche 22 mars 2009 - 23:58 Envoyez un message privé àempreznor

J'aurai aimé samedi aux putes mais pas hierophant

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 22 mars 2009 - 11:48 Envoyez un message privé àborn to gulo

je me suis fait passer pour lui une fois, mais il est hors de question qu'heirophant foute les pieds dans mon nez

Møjo › dimanche 22 mars 2009 - 11:39 Envoyez un message privé àMøjo

Oui, il change de forme musicale pour prendre celle d'un rite initiatique aux insondables ressources cachées de la spéléologie nasale.

born to gulo › dimanche 22 mars 2009 - 11:16 Envoyez un message privé àborn to gulo

on se découvre des angles impossibles et une narine cyclopéenne ?

Møjo › dimanche 22 mars 2009 - 10:19 Envoyez un message privé àMøjo

J'ai trouvé qu'en fond sonore il passait relativement bien. Il prend une autre dimension quand on l'écoute en se fouillant le nez.