Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCoil › Unnatural History III

Coil › Unnatural History III

cd • 10 titres

  • 1First Dark Ride 10:55
  • 2Baby Food 12:34
  • 3Music For Commercials 8:47
  • 4Panic (12" Version) 7:36
  • 5Neither His Nor Yours 2:52
  • 6Chris & Cosey - Feeder (Coil remix)8:43
  • 7Wrong Eye 6:01
  • 8Meaning What Exactly? 3:47
  • 9Scope 6:39
  • 10Lost Rivers Of London 7:41

enregistrement

1985-1996

line up

John Balance, Peter Christopherson

Musiciens additionnels : Chris & Cosey, Charles Hayward, Rose Mcdowall, J. G. Thirlwell, Hyde, Andrew Poppy, Billy McGee, Steven Thrower, Otto Avery

remarques

"Joyful Participation in the Sorrows of the World". Le texte de 'Lost Rivers of London' est de Hubert Crackanthrope. Le texte de 'Lost Rivers of London' est de Hubert Crackanthrope.

chronique

Les fans respectueux n’ont que leurs yeux pour pleurer, car les disques de Coil ont cessé d’être pressés et distribués depuis belle lurette et c’est une course contre la montre dans le marché d’occasion pour tout récupérer à prix décent avant la flambée – déjà bien entamée ; d’autant que la très grande majorité de ces raretés sont tout à fait indispensables au vu de la qualité de leur contenu, ce qui met en concurrence les mélomanes et les collectionneurs fous… ‘Unnatural history III’ donc, coda de la trilogie rétrospective des inédits et raretés du groupe, est aussi génial que le second volume, peut-être encore plus riche musicalement puisqu’il met sur un pied d’égalité un certain nombre de facettes du groupe : le dub cosmique de ‘First Dark Ride’, la version très early-Skinny Puppy de ‘Panic’, un lancinant et déséquilibrant ‘Meaning What Exactly’ qui sent le psychotrope à plein nez, de l’indus plus glauque, typé « tribal défonce » avec 'Scope' ainsi que le très barré remix de ‘Feeder’ de Chris & Cosey, un peu de moon musick avec le spoken-word planant de ‘Lost Rivers of London’… on trouve aussi une session jazz-rock embrumée et géniale, ‘Neither His Nor Yours’, ainsi que ‘Baby Food’, étrange trip cosmico-ambient haut perché, que l’on croirait sorti d’un vieux Tangerine Dream, qui fait penser à un vol au dessus d’un océan, lui-même surplombant les nuages… Last but not least, les amusantes ‘Music for Commercials’ qui comme son nom l’indique est une suite de courts instrumentaux commandés par des compagnies publicitaires, amusant dans le contexte mais pas forcément mémorable, si ce n’est pour le côté Nurse With Wound + flûte de pan... Mis les uns dans les autres, cette joyeuse participation à la tristesse du monde est à l’image de l’art brut qui lui sert de couverture : il y en a encore de partout, des psychotropes, des couleurs, des fluides, des sons, des lumières… et au milieu, l’auditeur happé, comme un bleu, dans une formidable spirale de sensations magiques, au sens littéral...

note       Publiée le samedi 21 mars 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Unnatural History III".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unnatural History III".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unnatural History III".

zugal21 › dimanche 6 décembre 2020 - 17:48 Envoyez un message privé àzugal21

Certains titres me donnent à penser parfois que très profondément sous la surface de Neptune il y a sans doute des raies géantes qui dansent d'étranges ballets

Note donnée au disque :       
Jacques Capelovici › vendredi 27 avril 2012 - 11:18 Envoyez un message privé àJacques Capelovici

Le père Blinko ne fait pas vraiment dans la couleur d’habitude alors le tilt n’est pas forcément immédiat...

Wotzenknecht › vendredi 27 avril 2012 - 09:47 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Je replonge... ce troisième volet est extraordinaire (Et je viens de tilter que la pochette est signée Nick Blinko, des Rudimentary Peni)

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 21 mars 2009 - 12:10 Envoyez un message privé àborn to gulo

hé ! gaffe, grand, on voit ton smiley !

Wotzenknecht › samedi 21 mars 2009 - 11:47 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

il faut l'écouter défoncé, enfin je dis ça comme ça... c'est le prochain chroniqué t'façon

Note donnée au disque :