Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAtomic Neon › Darkenia

Atomic Neon › Darkenia

cd • 13 titres

  • 1Who am I ?
  • 2Blades
  • 3Cold room
  • 4Flash
  • 5Darkenia
  • 6Mein Kleid
  • 7Fighting
  • 8When I lose myself
  • 9New world
  • 10Herrgott
  • 11The world
  • 12We kiss
  • 13Our love

line up

Rio Black (chant), Dr.Mole (guitare, programmation), Patrick Blain (guitare), Niels Spaudling (basse), Ulf Winestock (batterie), Mo (claviers)

remarques

chronique

Le revival cold wave actuel concerne visiblement l'Allemagne aussi puisque le label Black Rain vient d'ajouter à son écurie une jeune formation qui se veut représentatrice de l'authentique son des 80's et il est clair qu'à l'écoute de cd, il n'y a pas à chercher loin les influences de Atomic Neon: The Cure (waow, le scoop !). C'est plus que flagrant sur des morceaux tels que 'Who am I', que ce soit dans le jeu de basse ou le chant un peu plaintif , 'Blades' et ses petits airs de 'Just like heaven' ralenti ou encore 'Cold room' (c'est Robert qui chante ou quoi ?); ce n'est pas foncièrement désagréable mais très peu original et surtout, l'interprétation sonne hésitante. On pourrait pardonner ce genre de défaut et encourager (après tout, chacun a le droit de débuter, pas vrai ?); où les choses se gâtent, c'est que Atomic Neon veut aussi démontrer qu'ils ne sont pas seulement des clones des Cure et ils cherchent à le prouver par des chansons plus rock ('Mein Kleid', 'Herrgott' ou 'Our love') qui ne sont pas franchement des réussites. Ca sonne comme de l'indie maladroit et paradoxalement l'usage de leur langue maternelle nuit davantage au feeling de ces morceaux-là, particulièrement sur 'Herrgott', rock pompier de fort mauvais aloi où Rio Black délaisse le timbre mélancolique pour un chant rocailleux assez ennuyeux. Si je veux bien reconnaître que 'Darkenia' inclut quelques titres pas désagréables, il se trouve confronté au problème suivant: les meilleurs morceaux sont très inspirés Cure, le talent en moins, les autres sont de maladroits essais se voulant plus personnels mais qui ratent leur objectif et rompent la cohérence du disque. Et puis, bon, il faut bien le dire, on s'ennuie vite; cinq ou six morceaux, ça passe, mais treize ! le plus comique est que Atomic Neon vient de splitter et c'est déjà la guerre entre les membres qui proposent deux MySpace différents, l'officiel et l'autre...Pitié, les gars, vous auriez pu nous épargner ça !

note       Publiée le lundi 16 mars 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Darkenia".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Darkenia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Darkenia".

Rosarius › mardi 17 mars 2009 - 02:08  message privé !

D'accord avec la chronique de Twilight, Atomic Neon n'apporte rien de neuf avec son Darkenia, et frôle parfois même le "mauvais". Cela dit, je serai un poil moins sévère que lui, parce qu'en dépit de son côté "plagiste", "Cold Room" est ultra efficace!

born to gulo › mardi 17 mars 2009 - 00:09  message privé !

the Cure c'est comme Neurosis : je comprends même pas qu'on copie et qu'on ait l'idée saugrenue d'en faire un style, ça me fait penser à JF partagerait appartement