Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNucleus › Belladonna

Nucleus › Belladonna

cd | 6 titres | 40:06 min

  • 1 Belladonna [13:42]
  • 2 Summer Rain [6:12]
  • 3 Remadione [3:47]
  • 4 Mayday [5:40]
  • 5 Suspension [6:14]
  • 6 Hector's House [4:31]

enregistrement

Phonogram Studios, Londres, Angleterre, juillet 1972

line up

Roy Babbigton (basse), Gordon Beck (piano électrique), Ian Carr (trompette), Dave Macrae (piano électrique), Tony Roberts (saxophone, clarinette), Brian Smith (flûte, saxophones ténor et soprano), Clive Thacker (batterie), Trevor Tomkins (percussions)

Musiciens additionnels : Allan Holdsworth (guitare électrique)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
progressif
canterbury
Styles personnels
british jazz > fusion

Il y a de quoi être terrassé par le doute quand trois membres, parmi les plus influents de votre groupe, décident de vous laisser seul la charge de mener à bien le devenir de votre formation. King Crimson a connu ça dès le début. Et c'est ce qui est arrivé à Ian Carr après le pourtant très réussi "Solar Plexus". Peut-être la main mise temporaire du trompettiste au cours de cette session leur laissa l'amère impression d'en être dépossédé... Ajoutez à cela que le britannique rencontrait alors de sérieux problèmes de santé, et vous aurez là un tableau relativement fidèle du climat hostile qui entourrait la confection de l'album "Belladonna", crédité au nom du seul Ian Carr. C'est pourtant, une fois encore, du Nucleus pur jus. Peut-être même une de leurs meilleures réalisations, entourée de cette aura particulière, se laissant séduire toujours davantage à des formes de jazz aux vapeurs doucement toxiques. À l'écoute de l'introduction tout en suspension de la plage titulaire, il ne fait aucun doute que Ian Carr désire en priorité orienter ses recherches en matière musciale sur les textures plutôt que sur l'écriture en elle-même. Avec le départ de Jenkins, cette dernière n'est bientôt plus un faire valoir, comme ce fût le cas pour "Elastic Rock". "Bitches Brew" est passé par là. "In A Silent Way" aussi, comme l'atteste "Mayday", propulsé par un charley qui, imperturbable, trace sa route dans une chapelle de notes en construction. Suspension disais-je ? Ce titre va à râvir à la cinquième plage de l'album qui joue la carte de l'exotisme avec ses percussions et ses flûtes de bambou. Parmi les nouvelles recrues, quelques figures vont aider à consolider le groupe pour un temps seulement : le batteur Clive Thacker et le claviériste Dave Macrae. Quelques autres futurs grands noms viennent prendre part à l'aventure, mais ce sera pour rejoindre des cieux déjà balisés par certains de leurs prédécesseurs directs : Roy Babbington à la basse, et un jeune Allan Holdsworth dans un rôle de guitariste rythmique inédit, seuls "Remadione" et surtout "Hector's House" lui permettront toutefois d'exprimer le talent inhumain qu'on lui connaît.

note       Publiée le jeudi 5 mars 2009

Dans le même esprit, Progmonster vous recommande...

partagez 'Belladonna' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Belladonna"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Belladonna".

ajoutez une note sur : "Belladonna"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Belladonna".

ajoutez un commentaire sur : "Belladonna"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Belladonna".

aur › lundi 23 mars 2009 - 12:37  message privé !

C quoi ces gamineries ? Moi çà m'intéresse l'avis de proggy sur les albums de fusion brittish 70's !!! Si vous voulez vous crêper le chignon, faites çà ailleurs que sur le web !!! Va falloir grandir un jour !

saïmone › lundi 9 mars 2009 - 00:06  message privé !
avatar

Arrête d'arrêter, imbécile ! Si tu veux un peu de compagnie, fais moi signe

Progmonster › lundi 9 mars 2009 - 00:01  message privé !
avatar

ouais, quand on a un style de merde comme celui-là, faut p'têt songer à s'arrêter... :o/

Neocreed › dimanche 8 mars 2009 - 22:58  message privé !

ahahahah

saïmone › dimanche 8 mars 2009 - 22:32  message privé !
avatar

"Quelques autres futurs grands noms viennent prendre part à l'aventure, mais ce sera pour rejoindre des cieux déjà balisés par certains de leurs prédécesseurs directs"