Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlake Baxter › Dream sequence

Blake Baxter › Dream sequence

  • 2000 • Tresor Tresor.149 • 1 CD

cd • 11 titres

  • 1Ghost5:24
  • 2The Warning4:20
  • 3One Mo Time (Mix 1)4:59
  • 4Laser 1014:49
  • 5Ex-4:55
  • 6Dark Bässe4:56
  • 7Adrenalin 5:29
  • 8One Mo Time (Mix 2)5:07
  • 9Frequency Old Skool6:06
  • 10Laugh And Dog4:24
  • 11Dreammaker 11a/909 Shuffle (3:10) 11b/ Laser 101 Rmx (4:26) 11c/Adrenalin (Ciborg Rmx) (5:38)13:16

enregistrement

Enregistré à Berlin, Novembre 1991 – Programmé par Moritz von Oswald et Thomas Fehlmann – Ingés sons : Moritz von Oswald et Thomas Fehlmann Produit par the prince of techno – Mixé par Blake Baxter

remarques

Réédition de l'album Dream Sequence (originellement 8 titres), sorti en 91 sur Tresor, deuxième sortie album du label, augmenté ici du EP "Frequencies" sorti en 2000 sur vynile uniquement

chronique

Styles
black music
techno
Styles personnels
techno

S’il y a bien un label que les amateurs de musique électronique au sens large se doivent de connaître, c’est Tresor. Sous ce nom à priori dégoulinant d’auto-satisfaction bourgeoise ("Trésor, on va au Trésor ce soir ?" - "Je peux pas, je dois garder Trésor, Trésor. Tu sais, le Yorkshire de maman.") se cache tout bonnement l’un des labels les plus fiables et les plus riches de la techno au sens large. Basé à Berlin, (tout comme le club du même nom) il est certes bien loin de l’esthétique sombre et politique de Detroit, mais il n’en constitue pas moins une véritable warp zone, un passage reliant Chicago et Detroit à l’Europe, si friande de sons électroniques nouveaux. Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur la musique electronique Allemande. Tresor est une sorte de mécène pour tous les grands pionniers du genre ayant choisi de perpétuer leur art économe et martial sans forcément intégrer le groupuscule Underground Resistance ni verser dans la house "booty" et joyeusement vulgaire. On parle de Jeff Mills, globe trotter et remarquable étendard du genre, mais n’oublions pas Blake Baxter, surnommé The Prince Of Techno, qui prouve avec ce Dream Sequence qu’il est loin d’être un second couteau, puisqu’il s’agit d’une des meilleures œuvres du genre. Folâtrant à l’occasion avec l’acid house, le breakbeat (le break aux petits oignons de Ghost) et la house garage, la techno de Blake Baxter est d’une variété extrêmement rare, ce qui la rend accessible aux néophytes, tout en étant d’une épure parfaite. On passe de la moiteur des sons liquéfiés de The Warning et Laser 101 à l’épopée de 12 minutes Dreammaker sans jamais se lasser, et l’on devient rapidement accro de la finesse des sonorités employées. One Mo Time Mix 2 investit carrément la house la plus disco, avec des vocaux féminins typiques du genre… Le genre de trucs que certains d’entre nous auraient pu écouter à 8 ans lors de la bonne époque des compils "Dance Machine" sans être choqués. La classe et la sobriété en plus (si si, c’est possible). Le summum de la retenue élégante est atteint avec Frequency Old Skool, une autre version de ce même morceau, où les vocaux sont cette fois-ci chuchotés en arrière plan sur fond de House brute et épurée. C’est la 3eme version du même morceau, et pas une once de redite. Bref, si Baxter n’avait été si friand de samples d’alarmes ou de formule 1, il aurait peut-être atteint un 6/6 bien mérité… à bon entendeur…

note       Publiée le jeudi 26 février 2009

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dream sequence".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dream sequence".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dream sequence".

Lapin Kulta › jeudi 26 février 2009 - 22:12  message privé !

Youpi de la techno! C'est bien ce qui manquait en ce moment!

Dioneo › jeudi 26 février 2009 - 19:02  message privé !  Dioneo est en ligne !
avatar

Eh Eh... Diggin' in the Crates... Y'avait un groupe de Hip-Hop qui s'appelait comme ça. C'était plutôt bon si je me rappelle bien (pas loin de Little Brother, Dilated Peoples, des gens comme ça, il me semble : Old School dans l'approche mais pas ring' pour autant).

...

EDIT : En effet, je viens de vérifier.

Group Members :

   * Diamond D
   * Lord Finesse
   * Showbiz
   * Fat Joe
   * Omar Credle
   * A.G.
   * Buckwild

C'était limite du All Star en fait !

dariev stands › jeudi 26 février 2009 - 18:57  message privé !
avatar

crète digueur, pour vous servir

Dioneo › jeudi 26 février 2009 - 18:44  message privé !  Dioneo est en ligne !
avatar

Blake Baster, Eat Static... Da-da, tu me remets en tête des noms que je n'aurais pas du oublier !

Espèce de Jeune Fouisseur de Bacs, tiens... (Et c'est tant-mieux ! Pour toi et pour nous).