Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKikuri : Masami Akita / Keiji Haino › Pulverized Purple

Kikuri : Masami Akita / Keiji Haino › Pulverized Purple

cd • 5 titres

  • 1That Which Will Rise From Death Here Tonight Will Go Hand In Hand With A Glittering Echo Burdened With The Sin Of Joy 10:15
  • 2By Mischance That Soul I Devoured Was A Transparent, Vertical Blues 10:03
  • 3Give Me Back That Colour You Stole From My Guts 12:44
  • 4That Place From Which You Fell Was Lined With A Cushion Of Pain And Is No Proof Of Your Continuing Existence 5:55
  • 5Pulverized Purple 30:21

enregistrement

Enregistré en live au Festival des Musiques Actuelles de Victoriaville, le 21 mai 2007.

line up

Keiji Haino (guitare électrique, synthétiseur à air, cordes anciennes, batterie, voix), Merzbow (ordinateur, électronique, effets, batterie)

remarques

chronique

Planquez vos grand-mères ! Les québecois des Disques Victo n’ont rien trouvé de mieux à faire que de réunir les deux japonais fous (pléonasme) sur le même disque ! Plus précisément, c’est sur scène qu’ils les ont réunis, car les musiques concrètes, expérimentales et bruitistes ont la côte chez nos cousins d’outre-Atlantique qui fédèrent ces genres sous la très souple appellation « musiques actuelles ». Une bonne surprise attend les auditeurs masochistes que vous êtes, impatients d’en savoir plus : c’est clairement Haino qui mène la danse comme en attestent les titres incompréhensibles, ce qui rend le tout passablement instable et beaucoup plus chaotique que prévisible et rentre-dedans. Masami semble surtout là pour souligner les démences de son confrère, qu’il s’agisse de passages ambient où Haino maltraite divers instruments à cordes pour des raisons occultes (la séquence hantée de ‘That Which Will Rise…’, mais aussi le début de ‘By Mischance…’), ou de jouer à qui fera le plus de boucan entre la glossolalie possédée, la batterie arythmique et le mur de bruit (le monstrueux ‘Give Me Back…’ qui semble avancer comme un tank à pattes mécaniques dans un tunnel de flammes) ou, surprise, de se mettre derrière les fûts pour un duo de batterie cauchemardesque, ce qui m’amène à parler de l’éponyme ‘Pulverized Purple’ qui mériterait une chronique pour lui tout seul : une demi-heure de doom apocalyptique ionisé à bloc qui décharge son électricité à tout bout de champ, avant de se transformer en harsh-noise rock d’une rare violence, le tout clôturant sur un ouragan infernal avec Haino qui hurle et s’étrangle en premier plan, comme s’il le Diable lui éjaculait sa propre folie en pleine face. On ressort du voyage déconfit, scié, pulvérisé, heureux de savoir que ces deux là sont décidément fait l’un pour l’autre tout en se rassurant qu’ils ne s’invitent pas à notre table.

note       Publiée le lundi 23 février 2009

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Pulverized Purple" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Pulverized Purple".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Pulverized Purple".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Pulverized Purple".

merci pour le fusil... Envoyez un message privé àmerci pour le fusil...

Ce Truc est une catapulte supersonique dirigée au choix vers une forêt pas jouasse ou une centrale nucléaire abandonnée mais toujours en état de marche.

Note donnée au disque :       
Potters field Envoyez un message privé àPotters field

haha, qu'il est con

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

ni avec Kirikou

Solvant Envoyez un message privé àSolvant

Kikuri, à ne pas confondre avec Kuruki, un 'groupe' mimimal wave 80's d'époque, post-punk, plus dans le registre de Twili.. très sympa.

Note donnée au disque :       
Spektr Envoyez un message privé àSpektr

Première écoute hier soir au casque, rien à dire, c'était vraiment le pied, une collaboration détonante et un Haino plus fou que jamais !

Note donnée au disque :