Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCoil › Unnatural History I

Coil › Unnatural History I

cd • 13 titres • 57 min

  • 1Various Hands3:26
  • 2The Swelling Of Leeches3:05
  • 3The Pope Held Upside Down3:41
  • 4His Body Was A Playground For The Nazi Elite3:29
  • 5Homage To Sewage2:23
  • 6Here To Here (Double Headed Secret)4:51
  • 7S Is For Sleep3:26
  • 8Dream Photography3:23
  • 9Comfortable1:41
  • 10Never4:37
  • 11Penetralia II3:10
  • 12Sicktone 3:23
  • 13How To Destroy Angels 16:41

enregistrement

1983-1986

line up

John Balance, Peter Christopherson, Boyd Rice (sur titre 1 à 4), + participants

remarques

"Compilation tracks compiled"

chronique

Cette rétrospective à la pochette plus que dérangeante ouvre une trilogie compilant pour la plupart des inédits et des morceaux parus çà et là sur des compilations très obscures aux tirages plus que limités et si certaines sont encore trouvables malgré leur prix, d’autres sont quant à elles confinées au rang de légende urbaine, les officiels du site de Coil avouant eux-même n’avoir jamais vu ni entendu parler de celles-ci, alors qu’elles sont citées dans le livret ! Les quatre premiers titres sont des pièces du one-shot Sickness of Snakes, aka Coil/Boyd Rice qui a sorti en 1985 un split avec Current 93, ‘Nightmare Culture’. On retrouve donc les trois sections du split ainsi que ‘His Body Was a Playground For The Nazi Elite’, le très violent morceau paru sur la compilation ‘Ohrensausen’. Dans les quatre cas l’influence de Boyd Rice est plus que notable, avec une belle part de bruitisme glauque mélangé à des explosions (‘Various Hands’), des bruits de porcs (‘The Pope Held Upside Down’) ou encore des tambours militaires (‘His Body…’) très loin d’un Coil sensuel et psychédélique qui sortait un an plus tard ‘Love’s Secret Domain’, à des années-lumière de ces expériences de jeunesse. ‘Homage to Sewage’ ressemble à du De Fabriek tandis que le bien miséreux ‘S is for Sleep’ ne ressemble pas à grand-chose. ‘Dream photography a un air de ‘Ubu Noir’ et a visiblement inspiré Chris Vrenna par la suite pour sa BO du jeu Alice, avec son côté horloge déglinguée… Trois titres purement ambient sont de la partie : le minimaliste ‘Here to here’, le très Eno ‘Comfortable’ et le plus cinématographique ‘Never’ qui a trouvé sa place dans le film ‘The Angelic Conversation’ de Derek Jarman. On se quitte sur une variante plus soft de ‘Penetralia’, un autre titre bruitiste ‘Sick Tone’ et le déjà culte ‘How To Destroy Angels’, mais ici en version mono, ce qui oblige donc l’amateur à posséder l’original tant les effets stéréophoniques ont leur importance pour le bon fonctionnement de ce "rituel d’accumulation d’énergie sexuelle mâle". Cette compilation déroutante est donc d’abord réservée à ceux qui veulent voir Coil dans leurs travaux les plus expérimentaux voire bruitistes, très loin de la moon musick qui s’élèvera de la transmutation de ces matières premières encore brutes. 3,5/6

note       Publiée le samedi 21 février 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Unnatural History I".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unnatural History I".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unnatural History I".

zugal21 › samedi 28 mars 2020 - 17:58  message privé !

Musique sèche

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › vendredi 4 avril 2014 - 23:51  message privé !

les morceaux de Sickness of snakes ont été réédités l'an dernier, pour le reste c'est plutot cher à trouver aujourd'hui.

Note donnée au disque :       
ricccco › jeudi 9 mai 2013 - 00:05  message privé !

J'aime bien cette compilation et les morceaux bruitistes de coil. A l'époque je n'arrivais pas à me détacher de ce CD,

lachiassure › mercredi 6 janvier 2010 - 17:41  message privé !

Qui ? (la suite...)

Note donnée au disque :       
lachiassure › mercredi 6 janvier 2010 - 17:39  message privé !

Et dans l'genre, qui d'autre que Coil sort plus du lot : Thighpaulsandra, COH, Brume, Babyfood, Goem, Mount Vernon Astral Temple, Astromero, Irr.App.(ext.), KK null, Emeralds, Nurse with wound, Carlos Giffoni Qui

Note donnée au disque :