Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAssagai › Zimbabwe

Assagai › Zimbabwe

  • 1971 • Vertigo 6360 058 • 1 LP 33 tours

lp • 8 titres • 35:27 min

  • 1Barazinbar 6:03
  • 2Wanga 2:52
  • 3La la 4:27
  • 4Dalani 4:38
  • 5Bayeza 3:23
  • 6Sanga 4:23
  • 7Come along 3:57
  • 8Kinzambi 5:44

enregistrement

Nova Sound Studios, Londres, Angleterre, 1971

line up

Mongezi Feza (trompette), Jon Field (claviers, flûte), Louis Moholo (batterie), Bizo Muggikana (saxophone), Dudu Pukwana (saxophone alto), Fred Fredericks (saxophone tenor), Glyn Havard (basse), Toni Duhig (guitare), Smiley Dejonnes (percussions), Martha Mdenge (chant)

remarques

chronique

C'est peut-être allégé d'un poids qu'Assagai retourne en studio pour enregistrer une suite à leur album éponyme. Certes, "Zimbabwe" arrive un peu tard pour rectifier le tir puisque les dés sont déjà jetés et le destin du groupe scellé. Cependant Assagai accomplit l'extraordinaire gageure de nous pondre un disque dégagé de toute pression, authentique, sincère, comme il se doit. Entre temps, le groupe s'est considérablement élargi, conviant mêmes les trois membres fondateurs de Jade Warrior, dont ils reprenaient encore il y a peu le "Telephone Girl", à leurs libations musicales. Pour autant, Havard, Duhig et Field ne vont pas essayer de tirer la couverture à eux. Bien au contraire. Ils vont parfaitement se fondre dans la grammaire qu'Assagai met en place, une grammaire qui revisite l'Afrique Noire en prenant pleinement conscience que pour pouvoir plaire, il ne faut pas se modeler à l'image du comment nous pensons être perçus par les autres, mais tout simplement se contenter d'être soi-même. Un des éléments clefs qui explique la réussite de "Zimbabwe", c'est sa cohérence dans sa diversité. Délimités de part et d'autres par deux titres enlevés, "Barazinbar" et "Kinzambi" qui donnent toute la pleine mesure aux cuivres et aux percussions, les autres titres de l'album voyagent à travers toute une série de paysages connotés, la plupart du temps soutenu par le chant folklorique de Martha Mdenge : spirituel sur "Wanga", bucolique sur "La La", doucement funky sur "Dalani", on retrouve, encore et toujours, des traces profondes de la culture sud-africaine sur "Come Along" et même cette fois une touche d'afrobeat à travers "Sanga" ! Nous ne pourrions exiger davantage.

note       Publiée le samedi 14 février 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Zimbabwe".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Zimbabwe".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Zimbabwe".

Coltranophile › dimanche 15 février 2009 - 12:08  message privé !

Souvenir agréable mais pas à la hauteur des attentes engendrées par le casting>.