Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAssagai › S/t

Assagai › S/t

cd • 8 titres • 31:59 min

  • 1Telephone girl 3:31
  • 2Akasa 4:21
  • 3Hey Jude 3:49
  • 4Cocoa 4:07
  • 5Irin Ajolania 4:26
  • 6Ayleo 5:18
  • 7Beka 4:08
  • 8I'll wait for you 2:19

enregistrement

Londres, Angleterre, 1970

line up

Mongezi Feza (trompette), Louis Moholo (batterie), Bizo Muggikana (saxophone), Dudu Pukwana (saxophone alto), Fred Coker (guitare), Charles Ononogbo (basse)

remarques

chronique

Assagai est un projet dérivé du Brotherhood of Breath de Chris McGregor. On y retrouve Dudu Pukwana, Mongezi Feza et Louis Moholo. Et c'est à peu près tout ce qu'il y a d'intéressant à en tirer même s'il constitue une indéniable curiosité, raison qui me pousse à vous en parler. En 1970, Philips les débauche et les signe sans plus tarder sur son aile progressive, le label Vertigo, histoire de ne pas perdre trop de distance face à la rude concurrence que s'apprête à leur livrer les Ghanéens d'Osibisa. Historiquement, c'est donc le premier et unique groupe panafricain signé par le label anglais, constitué de Nigérians comme par exemple le guitariste Fred Coker, mais surtout de Sud-Africains comme on a pu le voir. Il n'est donc pas question ici d'afrobeat ; les mélodies enjouées et entraînantes de "Irin Ajolania", "Ayleo" et "Beka" ne peuvent trahir leurs origines faites de couleurs et d'ondulations chantantes telles qu'on avait déjà pu en entendre par le biais du Brotherhood of Breath. La légèreté avec laquelle est menée cette entreprise laisse présupposer qu'Assagai ne fût qu'un groupe factice, une opportunité à saisir pour des musiciens de talent en quête de succès mais qui échoua lamentablement. De fait, le groupe ne survivra pas à ses deux seuls albums. C'est pourtant sur celui-ci qu'ils firent le plus de concessions dans l'espoir vain de conquérir un large public (il faut entendre les reprises de "Telephone Girl" de Jade Warrior, mais plus encore le "Hey Jude" transfiguré des Beatles) ; ce sera peine perdue. C'est à la nature un peu trop floue, et pas vraiment sincère de cette démarche, qu'il faut sans doute imputer cet échec.

note       Publiée le samedi 14 février 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

sebcircus › mercredi 19 septembre 2012 - 13:04  message privé !

Désolé il y a eu un bug sur mon ordi et mon commentaire à été tronqué, je disais donc que mis à part la reprise catastrophique de Hey Jude l'album était très bon

Note donnée au disque :       
sebcircus › mercredi 19 septembre 2012 - 13:00  message privé !

Je te trouve très sévère avec cet album, c'est vrai que la musique est plus légère que dans le Brotherhood of Breath, mais les morceaux restent tout de même très bons, exepté la reprise c

Note donnée au disque :       
sebcircus › mercredi 19 septembre 2012 - 13:00  message privé !

Je te trouve très sévère avec cet album, c'est vrai que la musique est plus légère que dans le Brotherhood of Breath, mais les morceaux restent tout de même très bons, exepté la reprise c

Note donnée au disque :