Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSad Whisperings › Sensitive to autumn

Sad Whisperings › Sensitive to autumn

10 titres - 60:16 min

  • 1/The tombstone
  • 2/ Vale of tears
  • 3/ Free as the wind
  • 4/ Fear glanced eyes
  • 5/ Tears on my pillow
  • 6/ Timeless grief
  • 7/ The last day of april
  • 8/ Leaving me behind
  • 9/ Sparks in the dusk
  • 10/ Sensitive to autumn

enregistrement

Enregistré et mixé au Beaufort Recording Studio, Hollande par H. Swagermen sr. Produit par J. Haisma, H. Swagerman et Sad Whisperings.

line up

J.A Van Leeuwen - invités : Patrick Harreman (vocaux sur free as the wind); Martin Buitenweg (solo sur last day of april); Jelke Haisma (claviers, samplers); Han Swagerman sr (rires sur fear glanced eyes); Little Menno (voix sur sparks in the dusk).

remarques

chronique

Fond de tiroir : deuxième! *clap* Celui-là c'est l'effet inverse de Expulsion : au moment de le ressortir en vue d'une chronique, je me prépare à un 1/6 à coup de "plus plat que ça t'atteinds la monodimension"... et en fait non. J'avoue : je le redécouvre. Pas de chef-d'oeuvre soudainement révélé après 15 ans de placard, non, mais un disque doté d'un charme indéniable. Du vieux doom/death mélancolique, atmosphérique et romantique, aux nombreuses fragrances communes avec le Septic Flesh de "Mystic..." et "Esoptron", rien que ça. Moins étouffant et violent que le premier album des grecs, doté d'un son plus propre, moins extrême et plutôt Candlemassien, "Sensitive to Autumn" est aussi moins prenant. Outre l'excellence, la différence avec les monuments helléniques vient d'une filiation Sabbathienne plus directe, d'une proximité avec les racines plus littérale : un album largement heavy, là où Spiros et Sotiris étaient eux entièrement ensevelis dans la nuit. Le groupe hollandais, lui, enchaîne les moments mélodiques inspirés et les riffs plus plombés et arides, dépouillés. C'est cet équilibre difficile qui donne au groupe sa particularité, mais aussi l'empêche d'atteindre les sommets. Malgré une assez bonne tenue générale, groove correct, ces riffs typiquement metalliques ne sont pas aussi convainquants dans leur style que ne le sont les délicatesses romantiques, qui sont elles particulièrement remarquables. Doubles guitares, clavier sobre et parfaitement pondéré, comme un voile léger d'harmonie et d'atmosphère, un peu de guitare claire, et de fréquents soli et leads heavy mélodiques du meilleur effet, car tout aussi inspirés et beaux que fondamentalement sobres. Malheureusement l'inégalité de ce recueil se loge au coeur même des morceaux. Pas un seul n'arrive à totalement convaincre sur sa durée; pour goûter au meilleur de Sad Whisperings, même le temps d'un morceau, on est obligé de passer par du "mouaif...". "Timeless grief" alterne ainsi de vraies qualités mélodiques avec des accélérations death plutôt poussives, du heavy double grattes franchement bien fichu, des breaks doom plats, un solo simple mais transportant. Sans doute, ces passages réguliers par le bofbofbof ont pour effet de mieux faire ressortir le talent romantique des moments de mélodies, mais leur première et très préjudiciable conséquence reste tout de même de condamner ce disque à n'être globalement que "pas mal". Dommage, vraiment... car des groupes capables de cette magie triste, délicate et onirique (et il y en a ici sur chacune des 10 pistes) sont particulièrement rares. Même si le groupe hollandais peut se montrer honnête dans le basique , qu'il soit heavy, doom ou death, il n'est jamais plus que cela, et parfois moins. 3/6 c'est mentir sur le charme puissant de ce disque, 4/6 sur sa capacité à nous pousser à le sortir de sa boîte pour l'écouter. 3,5 alors? ça ne veut rien dire non plus.

note       Publiée le vendredi 6 février 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sensitive to autumn".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sensitive to autumn".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sensitive to autumn".

Møjo › jeudi 21 mai 2009 - 22:31  message privé !

Ce disque est terrible. Du bon vieux doom death grondant avec une rythmique de plomb. Des riffs bourrus avec un parfum de rouille comme on en fait plus. Et pour sublimer le tout un soliste pas avare. Seul le chant a un peu pris la poussière, mais vu le style, c'est presque une qualité. Excellent.

Note donnée au disque :       
Møjo › lundi 9 février 2009 - 20:28  message privé !

Bon je l'ai commandé, on verra bien :]

Note donnée au disque :       
Dun23 › samedi 7 février 2009 - 18:21  message privé !

J'aime bien l'oreille en suspension dans le vide à la gauche de la pochette, c'est classe! MODE FOUTAGE DE GUEULE OFF

yog sothoth › vendredi 6 février 2009 - 20:41  message privé !
avatar

ça m'a l'air souterrain, ce groupe...

Sheer-khan › vendredi 6 février 2009 - 20:15  message privé !
avatar

oui, j'ai du mal à mettre plus de 3, mais ça me fait mal : il y a, réellement, du septic période esoptron là dedans, et d'une grande qualité...