Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCoil › The Angelic Conversation

Coil › The Angelic Conversation

cd | 11 titres

  • 1 Ascension (2:18)
  • 2 Enochian Calling (7:30)
  • 3 Angelic Stations (4:59)
  • 4 Finite Bees (2:12)
  • 5 Cave Of Roses (7:58)
  • 6 Sun Ascension (4:07)
  • 7 Madriiax (7:17)
  • 8 Escalation (15:07)
  • 9 Never (6:02)
  • 10 Enochian Calling II (7:13)
  • 11 Montecute (5:05)

line up

John Balance, Peter Christopherson, Steve Thrower, Judi Dench

remarques

Il s'agit de la bande-son du film éponyme de Derek jarman réalisé en 1985
les 1000 premiers CDs sont dorés sur la surface.

chronique

Première collaboration de Coil avec le cinéaste Derek Jarman pour son film ‘The Angelic Conversation’ (1985) dont je me rappelle avoir vu des fragments en cours de cinéma il y a de cela quelques années. Cela consistait en une série de séquences non-narratives autour de l’amour entre deux hommes, sur fond ambient avec des récitations de sonnets de Shakespeare par une certaine Dame Judi Dench. Les amateurs apprécieront le romantisme profond et sensuel du film tandis que les détracteurs parlent d’une publicité de parfum version homo qui n’en finirait pas. Pas assez de souvenir pour juger en ce qui me concerne ; en revanche j’aurai peine à recommander cette bande-son tant elle est linéaire et ennuyeuse. Les trois premiers titres ont pour fond une version épurée de ‘How To Destroy Angels’ qui se marie plutôt bien au texte mais pour ce qui est du reste, rien n’y fait ; c’est bien trop plat et malgré une récitation plutôt délicate impossible d’écouter le disque d’une traite, fût-ce en dormant. On est très loin de la qualité de ‘Blue’ (chant du cygne du même Derek Jarman), qui lui a été expressément écrit sans image, si ce n’est ce fond bleu, symbole d’éternité. Ici tout n’est que vague évocation : quelques insectes, quelques cloches, quelques cordes et autres instruments rituels. ‘Montecute’ clôt joliment le tout mais il ne s’agit que d’une épure de ‘At The Heart of it All’ de Scatology. Qui aime bien châtie bien, ça devrait donc être le seul coup de gueule de ma part pour un groupe qui fait pourtant partie de ma Trinité musicale.

note       Publiée le vendredi 6 février 2009

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

partagez 'The Angelic Conversation' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Angelic Conversation"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Angelic Conversation".

ajoutez une note sur : "The Angelic Conversation"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Angelic Conversation".

ajoutez un commentaire sur : "The Angelic Conversation"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Angelic Conversation".

Scissor Man › dimanche 12 février 2017 - 11:18  message privé !

Du mal à comprendre les réserves de Wotzy. Je l'ai écouté sans rien connaitre, en l'occurence une bande son du film éponyme. J'y redécouvre Coil touché par la grâce dans un registre de dark ambient propre et apaisé, bâti sur l'EP "How to Destroy Angels" si j'ai bien compris. Les 14 sonnets de Shakespeare lus par Judi Dench aident particulièrement bien à orienter l'auditeur vers la lumière et à faire percevoir une beauté presque sacrée. Les sons empruntés au film contribuent a donner une ambiance hypnotisante très field-recording. Après je n'ai pas la version gold visiblement débinée pour sa qualité dans les commentaires sur la page Discogs.

CeluiDuDehors › vendredi 17 juin 2016 - 12:36  message privé !

Ok je vois, je vais pas me jeter sur la reedition donc...vu le prix ca m'arrange, merci! :-)

Hazincourt › samedi 11 juin 2016 - 16:40  message privé !

Si tu ne connais pas cet album, il n'y a pas de chant, mais les voix des scènes du film dont est tirée la musique, il manque tous les monologues de l'actrice entre autre qui bercent normalement l'écoute de ce disque. La Conversation Angélique quoi :)

CeluiDuDehors › samedi 11 juin 2016 - 15:24  message privé !

Ah ok merci pour l'info! Si ils commencent deja a retoucher des parties essentielles des enregistrements j'ai peur pour les reeditions des albums qui vont suivre...et si ca pouvait sortir en un peu plus que 400 exemplaires ca serait cool aussi...

Hazincourt › samedi 11 juin 2016 - 10:18  message privé !

Cette réédition n'a aucun intérêt !!! c'est la bande son sans les voix !!! ce qui est une sorte d'abération pour moi. Si coil l'avait sortie avec les voix pourquoi les enlever ?