Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRammstein › Rosenrot

Rammstein › Rosenrot

cd | 11 titres | 48:19 min

  • 1 Benzin
  • 2 Mann Gegen Mann
  • 3 Rosenrot
  • 4 Spring
  • 5 Wo Bist Du
  • 6 Stirb Nicht Vor Mir (Don't die before I do)
  • 7 Zerstören
  • 8 Hilf Mir
  • 9 Te Quiero Puta
  • 10 Feuer Und Wasser
  • 11 Ein Lied

line up

Till Lindemann (chant), Richard Zven Kruspe (guitare), Paul H. Landers (guitare), Oliver Riedel (basse), Christoph Schneider (batterie), Christian Lorenz (claviers)

chronique

Styles
metal
pop
Styles personnels
neue deutsche härte

Où est passée la saveur de Mutter & Reise Reise ? A part "Spring" et "Wo Bist Du ?" et à la rigueur le foutage de gueule "Te Quiero Puta", aucun frisson. Rammstein a depuis longtemps été suivi par Subway To Sally, Letzte Instanz, Eisheilig & consort. Aujourd’hui Rammstein se place à leur niveau. Et ptetre même en-dessous ("Zerstören", bweuargh). Pourtant c’est la même recette qu’avant, les mêmes ingrédients. Mais les compos sont moisies, quelconques. Rammstein se sont livrés depuis longtemps aux sirènes de la platitude, livrant mécaniquement plus que militairement, mais ils avaient jusqu’à présent su rester fidèles à leur premier album, proposer du mainstream sans pour autant bâcler leurs compositions, sans balancer un album à la va-vite, rempli de vide, délesté de tout sentiment. Bah c’est fait avec Rosencrotte. Même les tubes de service sont mauvais : ce qu'on retiendra surtout de "Rosenrot" et "Mann Gegen Mann" ce sont les clips, quand à "Benzin", c'est juste un sous-"Mein Teil", et le duo avec la meuf de Texas est juste bon à faire le générique de fin d’un épisode de Desperate Pintades. Les deux ballades de fin, attendues, sont complètement fadasses ("Ein Lied" aurait pu être du niveau d’"Amour", quel gâchis). Tout est pourtant du Rammstein, balourd et grossier – mais il manque une vérité, une vérité de Nostalgie ou de Mère, il manque le petit truc qui fait la différence, l’étincelle, il manque tout simplement la magic touch. Y’en a plus, de la magie. Walou. Nada. Peau d’zob.

note       Publiée le lundi 26 janvier 2009

partagez 'Rosenrot' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rosenrot"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rosenrot".

ajoutez une note sur : "Rosenrot"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rosenrot".

ajoutez un commentaire sur : "Rosenrot"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rosenrot".

Demonaz Vikernes › mercredi 10 juin 2015 - 13:54  message privé !

Comment j'ai pu mettre 3 boules à ce machin, j'étais généreux dans ma jeunesse moi ! Rosenrot (le morceau) est joli, tout le reste est à jeter. Un album à oublier.

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 12 octobre 2012 - 06:25  message privé !
avatar

boah, suffit de bien rrrrouler les r, et de rentrer le menton (pour pécho propose plutôt Amour amour quand même)

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › vendredi 12 octobre 2012 - 00:02  message privé !

Ma coloc a fini par me le faire bouffer, ce Rosenrot que j'évitais depuis tant d'années - ben c'est tout à fait comestible... Par contre, pour sa requête de karaoké en duo sur Stirb Nicht Vor Mir (Don't die before I do), va falloir que je m'entraîne dans le rauque teuton...

zugal21 › samedi 16 octobre 2010 - 10:11  message privé !

Oui, même si Raven a du talent -c'est une pointure- je trouve qu'il crache un peu dans la soupe là

Note donnée au disque :       
Azzathor666 › samedi 9 octobre 2010 - 19:06  message privé !

Et ben, moi J'adore tout les album de Rammstein, je dirais que y faut etre un fan pour aprecier et non suivre les modes. Le son est au top, la musique est bonne alors a quoi bon chialer sur cette album, stirb nicht von mir est exelente, au contraire moi les chanson que j'aime le moins sont ceux qi semble avoir plus au autre. moi j'aime 5/6

Note donnée au disque :