Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHatebreed › Satisfaction is the death of desire

Hatebreed › Satisfaction is the death of desire

14 titres - 25:46 min

  • 1/ Empty promises
  • 2/ Burn the lies
  • 3/ Before dishonor
  • 4/ Puritan
  • 5/ Conceived through an act of violence
  • 6/ Afflicted past
  • 7/ Prepare for war
  • 8/ Not one truth
  • 9/ Betrayed by life
  • 10/ Mark my words
  • 11/ Last breath
  • 12/ Burial for the living
  • 13/ Worlds apart
  • 14/ Driven by suffering

line up

Jamey Jasta (chant), Lou (guitare), Matt (guitare), Beattie (basse), Jamie Pushbutton (batterie)

chronique

Signé sur le légendaire label Victory records, Hatebreed évolue logiquement dans un hardcore metal ultra agressif et taillé pour le live. La pochette conforte d'ailleurs cette idée : on y observe nos joyeux drilles en pleine action et çà a l'air de faire mal ! sinon, le groupe est assez peu original, rassemblent l'ensemble des clichés du genre : titres très courts (quasiment tous moins de 2 minutes), rythmiques assez rapides, et riffs ultra simples mais destructeurs. L'ensemble sonne ainsi très classique, même si légèrement plus violent que la moyenne (certains titres sonnent limite death metal quand même !), et il est ainsi impossible de trouver la moindre once de personnalité sur ce "Satisfaction is the death of desire". Pourtant certains titres sont vraiment meurtriers, et il n'est poas étonnant que le groupe trouve un succès certain outre-atlantique. De plus le chanteur sort vraiment du lot par sa voix vraiment agressive, entre un Slipknot et le death metal, qui porte à lui seul le groupe apparemment. Tout cela serait donc plus que correct si nous n'en venions pas au point qui fâche terriblement : la durée. Si je peux accepter qu'un album dure environ une demi heure, je ne peux me résoudre à acheter un album longue durée (donc une quinzaine d'euros !) qui dépasse à peine les 25 minutes ! Après avoir réalisé cet achat, j'ai eu la terrible impression d'avoir été pris pour un ***, et çà, çà n'est pas pour servir le groupe ! donc si musicalement, le groupe vaut 4/6, ma note finale sera de 1/6 puisque j'ai revu cet "album" et que son prix n'a toujours pas changé ! Dire que d'autres formations vous font des Mcds de 45 minutes... Cela dit, j'ai pu entendre quelques extraits de leur prochain album et le meilleur est à venir...

note       Publiée le vendredi 29 mars 2002

partagez 'Satisfaction is the death of desire' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Satisfaction is the death of desire"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Satisfaction is the death of desire".

ajoutez une note sur : "Satisfaction is the death of desire"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Satisfaction is the death of desire".

ajoutez un commentaire sur : "Satisfaction is the death of desire"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Satisfaction is the death of desire".

empreznor › dimanche 6 décembre 2009 - 00:21  message privé !

ahah faire un caca nerveux pour la durée, sacré poky c'est chou! Encore s'ils nous avaient pondu un dobble CD 2x79 minutes y aurait de quoi raler mais là justement la durée est redemptrice.

Note donnée au disque :       
kama › vendredi 16 septembre 2005 - 00:20  message privé !
ce disque m'ennuyeee... J'ai l'impression d'entendre le meme riff durant tout l'album, toujours les memes plans, la meme voix...
delpute › mardi 14 mai 2002 - 19:39  message privé !
Hein?! seulement 2/6 pour ce chef-d'oeuvre?!! Mais ce disque est vraiment excellent avec tout plein de riffs monstrueux et de parties de double qui arrache. Bon c'est vrai que sa durée est un peu limite (c'est ça le grand malheur du HxC) mais imaginez s'il durait 40 minutes il serait bien trop long avec ce genre de titres de 2min. Alors moa je dis: un bon 5/6 nontecheu!! note: le chant est loin d'être si agressif que ça en fait...