Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRammstein › Reise Reise

Rammstein › Reise Reise

cd | 11 titres | 47:40 min

  • 1 Reise Reise
  • 2 Mein Teil
  • 3 Dalai Lama
  • 4 Keine Lust
  • 5 Los
  • 6 Amerika
  • 7 Moskau
  • 8 Morgenstern
  • 9 Steim Um Steim
  • 10 Ohne Dich
  • 11 Amour

line up

Till Lindemann (chant), Richard Zven Kruspe (guitare), Paul H. Landers (guitare), Oliver Riedel (basse), Christoph Schneider (batterie), Christian Lorenz (claviers)

remarques

piste cachée "Boîte noire" (avant la première piste)

chronique

Styles
metal
pop
Styles personnels
neue deutsche härte

Herzeleid était DAF/Laibach + grosses guitares. Sehnsucht était Herzeleid pop. Mutter était Sehnsucht bodybuildé et climax tank. Reise Reise est Mutter version larmiche. Les gros nounours brutus, ils savent y faire quand il s’agit de tomber la ballade ! Je vous passe le concept foireux de voyage autour du monde et la pochette-boîte noire (ils sont touchants, n’empêche – c’est naïf). Plus étoffé, plus dandy (sic), Reise Reise est aussi plus varié : on glane de-ci de-là du Rammstein bourrin et vulgos comme on l’aime ("Mein Teil" ou "Reise Reise", un bon gros "Mann Hertz Brennt 2"), le son est bien sûr hyper calibré, mais le charme de cet album se trouve plus dans les ballades – on pourrait presque dire "tiens, ils nous ont sorti leur disque de ballades", n’étaient les horripilances comme "Moskau" (sauf si vous aimez TATU) ou les titres qui sentent déjà la déconfiture comme "Keine Lust" ou "Amerika". En fait je me rends compte que c’est surtout la deuxième moitié du disque qui est réussie - et les 3 derniers titres un sommet. Pour le reste, "Los", ou comment faire du Rammstein le plus carré possible en enlevant les grosses guitares métal. "Dalai Lama" se défend pas mal aussi, le passage piano-voix douce est mignon comme tout, "Morgenstern", mmmh… Et puis les ballades dedieu, au risque de me répéter. On connaissait "Seeman", on connaissait "Mutter", on savait que le gros Till était doué pour la roucoulade mais là… Un trio de ballades de gros mastiff qui n’a bobo à son gros cœur de gros toutou et se noie dans la mélancolie comme une grosse brutasse pleurant à chaudes larmes, d’une naïveté qui n’a d’égal que sa simple beauté... et sa non-naïveté. "Steim Und Steim" ("ich habeu plâneuh, groooossseuh plâneuh"), "Ohne Dich", hymne larmoyant de Saint-Bernard, clameur si Volvic de brute si Schnaps, pour gravir la montagne et avoir espoir en un amour meilleur malgré les gros gnyeux qui pleurent, ou "Amour", la meilleure de toutes, improbable de mélancolie rustaude et nounours… belle, tout simplement, le genre de ballade que seuls des allemands comme eux ou In Extremo dans leurs très rares moments classes peuvent faire, dans cette grossièreté et cette laideur crue qui jamais n’entachent l’émotion brute du Mastiff… ouhla, mais je raconte encore n’importe quoi moi ! Reise Reise est tout simplement un bon Rammstein avec des hauts et des bas, plus de hauts que de bas heureusement, je vous invite à le réécouter au pied de la cheminée, et à ne pas trop faire attention à tous les gamins qui écoutent ça entre Korn et Manson, ils sauront un jour, pour sûr – et ça leur reviendra dans le bide et le cœur, et c’est comme ça pour chaque génération… mbref… N’écoutez pas les mauvaises langues qui vous soutiennent par A+B que Mutter est leur dernier bon album. Leur premier faux pas c’est Rosenrot. Reise Reise lui, est touchant. Amooouuur amooouuur……

note       Publiée le jeudi 22 janvier 2009

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Reise Reise' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Reise Reise"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Reise Reise".

ajoutez une note sur : "Reise Reise"

Note moyenne :        32 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Reise Reise".

ajoutez un commentaire sur : "Reise Reise"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Reise Reise".

Raven › mercredi 27 mai 2015 - 09:56  message privé !
avatar

"Ohne Dich", vous dis-je ! Comment réussir une ballade de mastodonte en étant strictement dans le cadre Johnny Hallyday et pub pour eau minérale.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 27 mai 2015 - 09:33  message privé !

Avec le temps il perd vraiment tout son intérêt. Steim Um Steim et Amour à garder, le reste bof.

Note donnée au disque :       
Dun23 › dimanche 23 mars 2014 - 23:08  message privé !

Me fait un petit effet Madeleine de Proust celui là, en ce moment même. Je serais presque tenté d'en modifier ma note dis donc.

Note donnée au disque :       
vargounet › jeudi 15 mars 2012 - 01:19  message privé !

Trop blacky pour moi.

Note donnée au disque :       
Pat Bateman › mercredi 14 mars 2012 - 22:55  message privé !

I think they really came into their own, commercially and artistically.

Note donnée au disque :