Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKing's X › Ogre Tones

King's X › Ogre Tones

cd • 14 titres • 52:37 min

  • 1Alone2:56
  • 2Stay3:23
  • 3Hurricane3:30
  • 4Fly2:45
  • 5If2:58
  • 6Bebop4:02
  • 7Honesty2:43
  • 8Open my eyes4:03
  • 9Freedom3:21
  • 10Get away3:26
  • 11Sooner or later6:58
  • 12Mudd4:43
  • 13Goldilox (reprise)5:06
  • 14Barn2:43

enregistrement

Double Trouble Productions et Alien Beans Studio, Houston, Texas, États-Unis, 2005

line up

Doug Pinnick (basse, chant), Ty Tabor (guitare, choeurs), Jerry Gaskill (batterie, choeurs)

remarques

http://www.kingsxrocks.com/

chronique

Styles
metal
rock

Tout a été dit sur King's X. Je ne suis pas ici pour en rajouter une couche mais bien pour faire honneur à "Ogre Tones", un album qui confirme tout le bien qu'on pense du groupe. Un album qui rassure aussi, et on en avait bien besoin après un "Manic Moonlight" qui nous laissait avec nos doutes et un "Black Like Sunday" qui, bien qu'excellent, trahissait le cul-de-sac dans lequel le groupe semblait s'être perdu, alors obligé d'aller puiser dans son répertoire passé pour combler les attentes futures. Du reste, c'est un peu ce qui se passe ici aussi avec un "Goldilox" revisité, tout simplement épatant. Le symbole est fort, et King's X se pose. King's X rassure donc. Il assure aussi. Et de fort belle manière. Départ en trombe avec "Alone" et "Stay", deux titres uppercuts aux riffs soignés et aux harmonies vocales d'une efficacité redoutable. On retrouve la magie du trio. On peut déstresser notre mâchoire et sourire à pleines dents. C'est en confiance que l'on se laisse porter ensuite par un "Hurricane" de facteur plus classique, des "Fly" et "I" de toute beauté, ou encore "Honesty" à la guitare sèche ; le tout de temps à autres perturbé par des exercices volontairement plus musclés comme "Bebop" ou "Open My Eyes". King's X n'oublie pas de s'enfoncer dans des territoires plus fiévreux ; comment aurait-il pu en être autrement pour un groupe qui parle au coeur avant de prendre aux tripes ? C'est le brumeux "Sooner or Later" qui s'en charge. Pour en arriver là, pour se retrouver, c'est à dire pour se concentrer sur ce que le groupe peut apporter de meilleur, King's X a fait le choix judicieux et sans doute nécessaire d'un lâcher prise salvateur. C'est désormais au vétéran Mike Wagener que revient la lourde tâche de produire le groupe. S'il y a du nouveau à mettre à l'actif du trio texan, c'est bien cela : "Ogre Tones" donne à King's X une force, une présence comme rarement il a pu en bénéficier par le passé. L'art tout consommé de l'accroche facile en quelques brefs accords tel que l'ont toujours pratiqué Tabor, Gaskill et Pinnick prend alors tout son sens à travers cette collection de titres allant droit à l'essentiel, toujours percutants. "Ogre Tones" est un retour gagnant, à ne point en douter.

note       Publiée le samedi 17 janvier 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ogre Tones".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ogre Tones".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ogre Tones".

pinnickX › dimanche 18 janvier 2009 - 13:58  message privé !

Manque plus que le double-live quoi !!! (avec éventuellement le premier PoundHound "Massive Grooves" que je vénère parmi les nombreux side-projects des KingsXmen).

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › samedi 17 janvier 2009 - 19:35  message privé !
avatar

tu m'intéresses bobby!

saïmone › samedi 17 janvier 2009 - 19:34  message privé !
avatar

Un petit côté Devin Townsend... ou l'inverse, je sais pas.