Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeadly Sins › Selling our weakness

Deadly Sins › Selling our weakness

cd • 12 titres

  • 1Grey skies turn
  • 2Barely breathing
  • 3Dial tone
  • 4Shipwreck
  • 5Open casket
  • 6Riot
  • 7Ashes
  • 8Freshly minted royalty
  • 9Yard sale
  • 10Street lamp
  • 11Unpaid bills
  • 12Non-believers

line up

Stephanie Dougherty (chant), Billy Brown (guitare, chant), Joe Packart (basse), Brendan Maguire (guitare), Nathan Bice (batterie)

remarques

chronique

Styles
punk
rock

Avant de recevoir cette promo, j'ignorais tout des Deadly Sins mais les fans des Dropkick Murphy's connaîtront peut-être la chanteuse, Stephanie Dougherty, qui a collaboré avec ces derniers. Originaires de Boston, les Péchés Mortels nous jouent un punk rock qui emprunte pas mal aux racines de 77 mais également à l'esprit Riot Grrrl (évidemment, dès qu'il y a une chanteuse, ce genre de remarque s'impose un peu trop facilement, j'en suis conscient). Pêchu certes, mais jamais trop rapide, le combo aime à soigner ses mélodies et des morceaux comme 'Shipwreck', 'Open casket' ont tout à fait le potentiel de hits; un peu trop ? Je n'irais pas jusque là mais il est vrai que je ne puis m'empêcher de songer à une version plus sauvage de No Doubt par moment ('Riot'). Le problème avec Deadly Sins est la banalité des arrangements et de la production; les mélodies sont parfois réellement efficaces mais tournées d'une manière entendue des centaines de fois et ma crainte serait qu'un tel groupe se noie trop facilement au milieu des milliers d'autres que diffusent MTV dans ses émissions pour gamins révoltés. Une musique trop banale pour une formation au nom trop banal qu'on écoute et qu'on jette dès qu'arrive la suivante.

note       Publiée le samedi 17 janvier 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Selling our weakness".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Selling our weakness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Selling our weakness".