Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPanopticon › Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01

Panopticon › Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01

7 titres - 73:32 min

  • 01/ Osso Buccolico (9:23)
  • 02/ Kurzschluss (12:07)
  • 03/ Observation Round (11:11)
  • 04/ Nightark (11:26)
  • 05/ Dedicated to Rik but He Was Listening (7:06)
  • 06/ Shades of Blackness (13:09)
  • 07/ Frank My Saviour (9:10)

enregistrement

Improvised and recorded live @ L'Evasion du 133a Brussels, Belgium September 28th 2008

line up

Domenico Solazzo (drums, electronica, direction, editing, postproduction), Olivier Catala (bass) Pierrot Delor (congas, bongos, assorted percussions) Michel Dethier (guitar) Antoine Guenet (piano, keyboards) Chervin Laporte (piano, keyboards) François Lourtie (tenor saxophone) Mathieu Duvault (engineering)

remarques

telechargement libre et gratuit ici : http://enterpanopticon.blogspot.com/2008/09/panopticon_27.html

chronique

Styles
ambient
black music
funk
jazz
avant garde
musique de film
Styles personnels
improvisation ambient

Le silence est au cœur de la mécanique d’improvisation de Panopticon. Le silence et – par-dessus tout – l’attente. Chaque morceau se construit sa propre vie, sa propre épine dorsale, et tout le jeu est de guetter le moment du basculement (Pile à la moitié du morceau pour Kurschluss par exemple), qui de toutes façon sera toujours si organique et imperceptible qu’il nous surprendra malgré tout. Est-ce parce que Panopticon fuit invariablement la figuration pour se réfugier dans les brumes de la tension latente, de l’atmosphère, des volutes sonores ? Osso Buccolico, nom au poil pour une entrée en matière. Le ton est donné : Live Solstice #1 sera le disque le plus ambient de Panopticon. Observation Round en dit assez long par son titre : on sent que les fauves se toisent, se jaugent, dédaignent à commencer la bagarre. Puis c’est Nightark, qui reproduit le bruit des criquets noctambules, jusqu’à la liesse de Frank My Saviour qui semble donner la voie à suivre pour le collectif : c’est dans la patience et dans la longueur de temps que leur osmose apparaît. On imagine à peine l’ascétisme nécessaire à ces improvisations-marathon, pour ne pas tomber dans un seul des clichés inhérents aux impros, tentations jazz absconses, pignolage de manche, et autres… Oh certes, on discerne bien un solo un peu guitar hero sur Nightark, et un final tout en wah-wah funk à la Temptations sur le frondeur Shades Of Blackness (ici la magie fonctionne : on croirait un morceau écrit.), mais pour le reste, ce premier volume de Solstice est exempt de toute facilité, de tout gimmick, de toute prise pour s’accrocher. Comme toujours, la musique de Panopticon glisse sur nos oreilles et nous absorbe pendant plus d’une heure sans effort. Sans qu’on en ait vraiment conscience. Il faudrait vraiment tester ce qu’ils donnent en bande-originale de film, tiens. Monsieur Lynch ?

note       Publiée le samedi 27 décembre 2008

partagez 'Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01".

ajoutez une note sur : "Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01".

ajoutez un commentaire sur : "Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bootleg 10.2 : PaNoPTiCoN live Solstice #01".

dariev stands › jeudi 1 avril 2010 - 16:39  message privé !
avatar

compteurs remis à zéro pr tous : http://www.moodio.tv/member/PaNoPTiCoN/13511

Progmonster › vendredi 26 mars 2010 - 08:12  message privé !
avatar

Merci pour votre solide coup de main les gars mais c'est bon, jetez l'éponge... Faudra qu'on m'explique comment le premier peut me gratter de 1300 points en un jour ! Je pense que les dés sont pipés. Tant pis si on ne gagne pas le concours. L'important n'est pas là. L'important, c'est la relative popularité du groupe, et ça je ne m'y attendais vraiment pas. @+ Dom'

Progmonster › samedi 20 mars 2010 - 19:20  message privé !
avatar

je verse une larme de gratitude. merci les amis :)

vincenzo › samedi 20 mars 2010 - 17:05  message privé !

Je commence mes journées en votant Panopticon alors...

Dun23 › samedi 20 mars 2010 - 15:59  message privé !

J'ai voté aujourd'hui, je voterais demain!