Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDimmu Borgir › Stormblåst

Dimmu Borgir › Stormblåst

cd • 10 titres

  • 1Alt lys er svunnet hen
  • 2Broderskapets ring
  • 3Nar sjelen hentes til helvete
  • 4Sorgens kammer
  • 5Da den kristne satte livet til
  • 6Stormblast
  • 7Dodsferd
  • 8Antikrist
  • 9Vinder fra en ensom grav
  • 10Guds fortapelse_apenbaring av dommedag

enregistrement

" Hellraised " en juillet et septembre 1995 at Endless Sound production. Engineered par Good time Charlie. Produit par Dimmu Borgir.

line up

Stian Aarstad (synthétiseurs et piano), Brynjard Tristan (basse), Shagrath (lead guitare et voix), Silenoz (Erkekjetter Silenoz) (guitares rythmiques et voix), Tjodalv (batterie et percussions)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal atmosphérique

Stormblast est l'album le plus personnel de Dimmu Borgir. Le moins violent aussi. Si " For all tid " n'atteignait pas non plus des sommets de brutalité, il résultait de la rudesse du son un effet d'agressivité plus intense. Dès les premières minutes de " Stormblast " le ton est donné. L'album est mélancolique, tout simplement. Mélancolique et atmosphérique. Les longues parties de piano, les tempi souvent très lents (la production refuse de toute façon d'accorder la moindre brutalité aux quelques blasts beats ici présents), les mouvements symphonique du clavier et un son de guitare très sec convergent presque vers une forme de douceur. Mot dangereux dans une chronique de black, mais c'est déjà Dimmu, alors… Un morceau comme " Broderskapets ring ", bien que très sombre, se rapproche suffisamment de la complainte pour que l'on puisse parler de douceur. Les passages instrumentaux sont très nombreux et systématiquement lents, atmosphériques et très visuels. Il y a tout au long de ce disque typiquement norvégien la paternité incontestable de Satyricon : les parties parlées déclamées, la voix evil, l'aspect très lancinant de nombreux riffs, et bien sûr, cette langue si particulière. Mais il y a aussi, malgré une différence évidente de genre, révélée notamment au niveau des sons, des voix et des systèmes harmoniques, une parenté faisable avec certains trip de goth-métal, genre Tiamat de " Skeleton Skeletron ". Ce qui fait le grande force de " Stormblast " dans la discographie de Dimmu Borgir, c'est sa cohérence, son intégrité, en un mot : son âme. A mesure que les lamentations se déroulent, de morceaux en morceaux, on se sent de plus en plus en présence d'artistes, de personnes qui nous parlent, qui tentent de nous faire partager leurs sentiments et leurs visions oniriques. Il n'y a pas dans cet album le moindre petit détail qui relève de la tentative de démonstration. Tout vient du cœur, de l'envie de composer une musique expressive et originale. Jeune groupe de black norvégien, le Dimmu Borgir de " Stormblast " est une formation très attachante. Une atmosphère unique en son genre, et pour beaucoup, une légende du black métal. De la neige, des arbres et du vent… beaucoup de tristesse aussi. " Stormblast " est beau comme un soupir, celui que poussent certains, aujourd'hui, en écoutant Hollywood Borgir.

note       Publiée le dimanche 24 mars 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Stormblåst".

notes

Note moyenne        67 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stormblåst".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stormblåst".

zugal21 › mardi 23 décembre 2014 - 21:51  message privé !

Très mélodique avec une prod' un peu pourrie, trouvè - je. Son charme, dirons - nous

Note donnée au disque :       
Alptraum › samedi 23 octobre 2010 - 18:16  message privé !

Un des meilleurs albums de Dimmu, peut être le meilleur, comparé aux daubes actuelles. Un black métal "calme" et un peu naïf mais bourré de charme. Broderskapets ring est fabuleuse avec la voix claire.

:FAUCON-NOIR: › mercredi 6 octobre 2010 - 15:06  message privé !

Je préfere les dernier cd de Dimmu et je ne m'en cache pas , le pire étant For all tid absolument ignoble.

Note donnée au disque :       
Ghoulish Goblin › mardi 26 janvier 2010 - 09:24  message privé !

probablement le seul bon album du groupe avec for alltid. mais encore ya cette ambiance de geek avec stian aarstad qui me tappe sur les nerfs, avec sorgens kammer qu,IL a literalement volé au jeu de la console amiga, Agony.

l'album est certe envoutant mais pas assez agressif a mon gout. il manque un peu du coté mad and insane de ce qui caracterise le bon bm, et qu'ils ont malheureusement si mal interpreté par apres. non vraiment ce groupe est, d'apres moi de la merde si ce n'étais que de ceci, meme cradle of shit s'en sortaient bien jusqu'au bien trop méloshit cruelty and the beast. et shagrath a l'air pédé en entrevue. je lui donne tt de meme 5 sur 6

Note donnée au disque :       
Nordland › jeudi 9 octobre 2008 - 16:48  message privé !

qui sait si for all tid si il est pochette noire " no colors" doffice firts press ?