Vous êtes ici › Les groupes / artistesTMark Tucker › In The Sack

Mark Tucker › In The Sack

  • 2008 • De Stijl IND061CD • 1 CD digipack

15 titres - 76:21 min

  • 1/ Sandbox upon storm (7:16)
  • 2/ Shelley (6:46)
  • 3/ Everywhere with Sally (4:54)
  • 4/ Down the pipeline (1:23)
  • 5/ The importance of making molehills out of specks (1:39)
  • 6/ Halfsearch (4:40)
  • 7/ Station id (0:18)
  • 8/ Can't make love (8:27)
  • 9/ The sale is made (1:12)
  • 10/ Attractive (9:01)
  • 11/ Sultry summer siren / more than just friends (6:40)
  • 12/ When i fall in love (2:23)
  • 13/ Love (can make you happy) (3:19)
  • 14/ She Voices (11:49)
  • 15/ Everywhere with Sally (alternative version) (6:34)

informations

Encinas, Californie, États-Unis, 1982

line up

Mark Tucker (chant, piano, instrumentation) & guests

chronique

Les légendes se bâtissent toujours sur les cendres d'histoires romantiques. Celle de Mark Tucker recèle un côté tragique supplémentaire, lui conférant tout le potentiel dramatique dont il faut bien l'avouer nous sommes tous friands. D'ores et déjà, merci à De Stijl de m'avoir fait découvrir, de vous avoir fait découvrir, un artiste qui m’était totalement inconnu jusqu’ici. Car "In The Sack" n’a rien d'une nouveauté ; il s’agit en réalité de la réédition du second album de l’artiste, originellement publié en 1982. Pendant que toute la planète faisait la queue dans les magasins de disques pour s’arracher "Thriller", une période désormais révolue, Mark Tucker enregistrait dans son coin un album tellement personnel qu’il en devient par certains aspects impénétrables. Quel album et quel artiste pourrait se permettre aujourd’hui d’enchaîner chanson boiteuse aux effets percussifs déstabilisants avec une pièce pour piano solo de six minutes (un instrument qui domine tous les propos sur le présent disque) puis revenir à un format pop plus convenu mais joué... à rebours ? Difficile à dire ce qui se passait dans la tête de Mark Tucker le jour où il enregistra ce disque. On parle de peine de coeur. On parle aussi d'incessants va-et-vient dans des centres psychiatriques... Mais le moins que l’on puisse dire c’est que son désir d’expérimenter, inconscient ou non, transpire sur chaque titre de cet album décidément fort peu conventionnel. Même si, mises bout à bout, ses chansons n’apportent pas à l’album une réelle cohérence, ressemblant à un puzzle complété mais mal ordonné, au point d’en rendre l’appréciation particulièrement difficile, ce qui s’en dégage est si fort et si détaché de toute référence, que leur découverte est une expérience que l’on prolonge avec un plaisir non feint. Mark Tucker, l’autre Syd Barrett ? La question mérite d’être posée.

note       Publiée le dimanche 30 novembre 2008

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "In The Sack" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "In The Sack".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "In The Sack".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "In The Sack".