Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPHermeto Pascoal › Hermeto Pascoal e Grupo

Hermeto Pascoal › Hermeto Pascoal e Grupo

10 titres - 38:58 min

  • 1/ Sorrindo (2:23)
  • 2/ Magimani sagei (4:48)
  • 3/ Lá na casa da Madame eu vi (2:35)
  • 4/ De bandeja e tudo (5:49)
  • 5/ Série de arco (3:57)
  • 6/ Novena (3:33)
  • 7/ Moreneide (1:45)
  • 8/ Cores (5:29)
  • 9/ A taça (3:52)
  • 10/ Briguinha de músicos malucos no coreto (4:47)

enregistrement

Gravadono Nosso Estúdio, Brésil, 1982

line up

Hermeto Pascoal (clavinet, harmonium, flûte, chant), Carlos Malta (saxophones, flûte), Heraldo Do Monte (violon), Jovino Santos (claviers, flûte), Itiberê Zwarg (basse, tuba), Márcio Bahia (batterie, percussions), Pernambuco (percussions)

remarques

http://www.hermetopascoal.com.br/

chronique

Styles
jazz
progressif
world music
Styles personnels
fusion

Les deux minutes trente de "Sorrindo" ne laissent planer aucun doute ; c'est bien là le nouveau Hermeto Pascoal. Pourtant, ce travail sur les guitares acoustiques est bien inhabituel dans le chef de notre sorcier musicien. Il n'empêche que dans l'intention, dans l'intonation aussi, et puis cette façon un peu cruelle de faire disparaître le morceau dans nos enceintes au moment même où celui-ci semblait prendre son envol, on retrouve toutes les qualités qui ont forgé la rénommée et la personnalité de notre sympathique faux père noël amazonien. C'est encore plus flagrant sur "Magimani Sagei", morceau mouvant où flûtes et cris d'animaux en tout genre copulent sans scrupules. Plus de dix années de carrière en solitaire ne vont pas subitement pousser le compositeur et instrumentiste à changer d'optique au moment précis où il semble enfin avoir trouvé sa voie... Tous ses exercices studios précédents tendaient à prouver que, plus que jamais, Hermeto Pascoal était en pleine possession de ses moyens, au sommet de son art. Il reconduit une véritable formule de groupe et nous propose de nouvelles pièces ramassées dont la complexité n'a d'égal que la densité d'informations qu'elles renferment. Par certains aspects, sur des titres ambitieux comme "De Bandeja e Tudo", "Série de Arco" ou même le petit interlude à tiroirs "Moreneide", on pourrait parler de musique progressive, de celle pratiquée par Univers Zero ou Samla Mammas Manna. C'est dire s'il y a eu du chemin depuis les premiers faits d'armes de "Hermeto" en 1970... Bref, cela fait longtemps maintenant que Hermeto Pascoal est passé à une musique innovante par essence et qui se moque des étiquettes. D'albums en albums, il ne fait qu'asseoir ce que l'on savait déjà : un talent énorme, une vista exemplaire, une intégrité sans faille. Alors que Miles Davis, Frank Zappa et autres Weather Report (toujours les mêmes) se cherchent un second souffle à l'orée de ces années quatre-vingt, notre brésilien reste quant à lui fidèle à sa ligne de conduite en nous proposant une musique de haut vol et de qualité. Une production moins clinquante, moins percutante qu'auparavant, tenderait à en déforcer le propos. C'est, en gros, le seul reproche que l'on pourrait formuler à l'encontre de ce nouvel album.

note       Publiée le dimanche 23 novembre 2008

partagez 'Hermeto Pascoal e Grupo' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hermeto Pascoal e Grupo"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hermeto Pascoal e Grupo".

ajoutez une note sur : "Hermeto Pascoal e Grupo"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hermeto Pascoal e Grupo".

ajoutez un commentaire sur : "Hermeto Pascoal e Grupo"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hermeto Pascoal e Grupo".