Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHumi › Dune

Humi › Dune

10 titres - 64:37 min

  • 1/ Long dune (10:47)
  • 2/ Shiranui (8:03)
  • 3/ Seki no gohonmatsu (8:43)
  • 4/ Circular gune (5:22)
  • 5/ Scattered forest (5:51)
  • 6/ Hopeful impressions of happiness (4:29)
  • 7/ Awayuki I (5:51)
  • 8/ Awayuki II (5:04)
  • 9/ Distant gune (6:08)
  • 10/ Futa (4:27)

enregistrement

19 septembre 2007 et 27 février 2008

line up

Hugh Hopper (basse, loops, électronique), Yumi Hara Cawkwell (voix, claviers, percussions)

remarques

http://www.myspace.com/humimyspace

chronique

Des ex-Soft Machine à avoir tenté une carrière en solitaire, Hugh Hopper est certainement le moins frileux de tous. Pas de concessions genre Adiemus, pas de carrière pop façon Ayers ou Wyatt. Peu avare en collaborations en tout genre, sa dernière rencontre a donné jour à un album aux confins de la musique purement expérimentale. Mais si l'on doit parler d'abstractions, celles développées pour "Dune" gardent des attribus suffisamment reconnaissables qui éviteront de faire fuir le commun des mortels. En partenariat avec la pianiste et chanteuse Yumi Hara Cawkwell, les boucles et les échantillonages prodiguées par le bassiste émérite s'épanouissent dans un paysage aux réverbérations peu communes. "Dune", c'est pratiquemment le désert, en effet. Mais à eux deux, ils parviennent à bâtir un monde tangible aux contours évasifs. Le mirage n'est pas loin. Monde étrange où s'entrechoquent les échos d'un piano déstructuré, d'une basse polymorphe et d'une voix qui tantôt chuchote tantôt s'emporte dans des délires dignes d'une diva. Les effets, les loops, les samples, tout ça balancé et mélangé ça et là dans une chambre d'écho aux portées vertigineuses apporte la sensation étrange d'être tout cotonneux, sous l'emprise d'une drogue, de l'alcool ou de tout autre produit illicite... Au rayon des parallèles, on pourrait penser à Bill Laswell, autre bassiste féru d'expérimentations en tout genre. Sauf que le travail de l'anglais s'attache beaucoup plus à la création de matière sonore qu'il déploie du reste avec une créativité et une intuition sans faille. "Dune" n'est pas un disque d'ambient. Ce n'est pas non plus un album de musique improvisée. Malgré les formes étonnantes qu'elle peuvent adopter, les dix pièces de cet unique album suivent des structures précises tout en instaurant un climat hors du temps et de l'espace, à l'interstice entre deux mondes où les lois de la nature n'ont plus aucun effet sur nos sens.

note       Publiée le dimanche 19 octobre 2008

partagez 'Dune' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dune"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dune".

ajoutez une note sur : "Dune"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dune".

ajoutez un commentaire sur : "Dune"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dune".