Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNeon › Memories

Neon › Memories

cd • 13 titres

  • 1Isolation
  • 2Information of death
  • 3Runnin'
  • 4Boxes
  • 5Last chance
  • 6My blues in you
  • 7Drivin'
  • 8Dark age
  • 9Spiders
  • 10Red light
  • 11The same ritual
  • 12Harry
  • 13Lobotomy

line up

Marcello Michelotti (chant, synthé), Piero Balleggi (synthés, clavier), Ranieri Cerelli (guitare), Roberto Federighi (batterie), Adriano Primadei (guitare)

remarques

Le cd propose la vidéo de 'Isolation'

chronique

Formation culte de la new wave italienne du début des 80's, Neon aime visiblement cultiver son mystère; il est en effet bien difficile de trouver des informations plus complètes que les laconiques bribes dispersées sur les livrets et leur page MySpace. Quoiqu'il en soit, Neon a démarré comme un duo inspiré par Throbbing Gristles, Kraftwerk et Joy Division. Leurs premières perfos à base de rythmes et de manipulations de bandes leur attirent l'attention d'un petit public underground encore surpris par une telle musique. Après la fin de cette formule, le groupe devient quartet et se lance dans une voie moins expérimentale plus orientée cold wave/new wave. L'aventure ne dépassera pas 1986 mais entretemps, nos Italiens auront laissé derrière eux une bonne poignée de minis et une réputation culte encore vivace aujourd'hui alors que le groupe s'est reformé. Cette compilation nous propose donc un petit panorama de ce que peut être une new wave créative et sans concession. La constante des chansons ici présentée est la pêche au niveau du rythme; pour le reste c'est très varié. On passe des guitares saturées quasi deathrock de l'excellent et punky 'Boxes' à une new wave plus pop mais toujours créative comme sur 'Last chance'. On pense volontiers à Ultravox en plus sombre (de par le chant plus grave) ou éventuellement B-Movie en plus lourd ('Drivin'), sans négliger un petit patchwork Joy Division/Kraftwerk ('le nocturne 'Spiders'). La production reste certes parfois marquée très eighties notamment dans certaines sonorités de percussion ('My blues in you', 'Dark age') mais globalement, elle a bien vieilli. Impasse ne pouvait être faite sur le hit 'Dark age' mais à l'écoute de cette rétrospective, l'auditeur réalisera vite qu'il a pas mal de concurrence au niveau des autres pièces. Surfant entre cold wave, gothic rock et new wave, Neon a su se forger un son unique de par la sincérité que l'on sent dans la musique; qui plus est, en dehors du coffret 'Boxed' et du live 'Oscillator', 'Memories' est pour l'heure l'unique témoignage cd de Neon, profitez-en donc.

note       Publiée le dimanche 5 octobre 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Memories".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Memories".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Memories".

stankey › vendredi 22 mars 2013 - 17:01 Envoyez un message privé àstankey

Encore une excellente surprise. Je l'ai trouvé avec une pochette différente, plus belle avec cette photo de femme nue, un peu dans le style 4AD. Oui ça a effectivement bien vieilli pour qui est habitué à ces sonorités. Les derniers morceaux me font penser à Martin Dupont, avec ce ton de voix particulier.

Note donnée au disque :