Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWCollin Walcott › Grazing Dreams

Collin Walcott › Grazing Dreams

  • 1977 - Ecm, 1096 (1 cd digipack)

8 titres - 46:17 min

  • 1/ Changeless Faith: Song of the Morrow (9:14)
  • 2/ Changeless Faith: Gold Sun (7:03)
  • 3/ Changeless Faith: The Swarm (6:07)
  • 4/ Changeless Faith: Mountain Morning (1:57)
  • 5/ Jewel Ornament (5:04)
  • 6/ Grazing Dreams (6:53)
  • 7/ Samba Tala (1:30)
  • 8/ Moon Lake (8:27)

enregistrement

Talent Studio, Oslo, Norvège, février 1976

line up

John Abercrombie (guitares, mandoline), Don Cherry (trompette, flûte), Dom Um Romao (percussions, berimbau, tambourin), Collin Walcott (sitar, tabla), Palle Danielsson (basse)

chronique

Collin Walcott vient de participer à l'enregistrement de l'album de Don Cherry "Hear & Now". C'est le début d'une relation fructueuse qui va déboucher sur le trio Codona. Mais avant, échange de bons procédés, le trompettiste va venir apporter toute sa puissance lyrique sur "Grazing Dreams", sorte de répétition générale avant le grand saut dans l'inconnu. En la présence de Dom Um Romao, ancien percussioniste du Weather Report de la grande heure, la formation idéale commence à se fixer tout doucement dans l'esprit du joueur de sitar. Il continue cependant à faire appel aux services du guitariste John Abercrombie, très discret, épaulé cette fois par Palle Danielsson à la basse. Sans détours, "Grazing Dreams" s'impose comme un album construit avec une vision claire de l'objectif visé. Introspection et méditation sont les maîtres mots de cette session toute en nuance. "Changeless Faith", sa longue suite en quatre mouvements qui ouvre l'album, n'est pas sans rappeler les touches impressionistes prodiguées par Miles Davis sur son légendaire "In A Silent Way". Les interventions mesurées tout en sustain de Don Cherry y sont pour beaucoup. Son apport à la flûte est tout aussi crucial. Si Romao et Danielsson sont l'éléments terre, Walcott et Abercrombie incarnent l'eau et l'air. Et Cherry, le feu. "Grazing Dreams", architecture de rêve, est fait de longues plages aux constructions parcimonieuses dévoilant leurs lignes d'horizon plus on s'avance dans cette zone encore en jachère. Les musiciens ici présents font preuve d'un réel esprit de groupe, tendus quand il faut l'être ("The Swarm"), toujours à l'écoute, tout entier dévoués à cette noble tâche qui consiste à se mettre au service d'une musique génératrice d'images fortes et d'ambiances délicates et suaves. Un tout grand disque d'un artiste parti trop tôt qu'il n'est jamais trop tard pour découvrir.

note       Publiée le dimanche 21 septembre 2008

partagez 'Grazing Dreams' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Grazing Dreams"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Grazing Dreams".

ajoutez une note sur : "Grazing Dreams"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Grazing Dreams".

ajoutez un commentaire sur : "Grazing Dreams"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Grazing Dreams".

Coltranophile › mercredi 24 septembre 2008 - 11:34  message privé !

Fort longtemps que je ne l'ai écouté celui-là mais j'en garde un souvenir ému. Un très beau disque qui synthétise différents courants en vogue à l'époque mais sans opportunisme aucun. La prod' typiquement ECM pourra en irriter plus d'un. Mais la touche atmosphérique (comprenez "hautement reverberisé") qu'elle apporte me plaît bien.

Note donnée au disque :