Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSonic Youth Met Mats Gustafsson Og Merzbow › SYR 8 : Andre sider af Sonic Youth

Sonic Youth Met Mats Gustafsson Og Merzbow › SYR 8 : Andre sider af Sonic Youth

cd • 1 titre • 57:32 min

  • 1Andre Sider af Sonic Youth57:32

enregistrement

"optaget live ved Roskilde festival d. 1 Juli 2005 af Barok Films. Mikset at Jim O'Rourke i Studio Concord, 2006"

line up

Kim Gordon (guitar, trompet, stemme), Mats Gustafsson (blaesere), Merzbow (ordinateur), Thurston Moore (guitar), Jim O'rourke (guitar, keyboard, maleband), Lee Ranaldo (guitar, kraaklebox, klokker), Steve Shelley (trommer og slagtoj)

remarques

Chaque volet de la série SYR est écrit dans une langue différente. Ici, la pochette est écrite en Danois.

chronique

Styles
noise
Styles personnels
impro

Il fallait bien un jour qu’ils se rencontrent… Sonic Youth, pour la 8ème édition de sa série des "SYR", ressort du placard un live de 2005, a l’époque ou Jim O’Rourke était encore dans le line-up, accompagnés de Merzbow et de Mats Gustafsson, saxophoniste habitué des scènes jazz avant gardistes de Chicago et d’Allemagne… L’homme a notamment Ken Vandermark et Brötzmann dans son CV, mais aussi Otomo Yoshihide. On situe donc les forces en présence. Les oreilles vont pisser le sang. Après une intro époustouflante signée Sonic Youth, qui choisit de faire dans l’exercice d’équilibre guitaristique de précision à côté des deux autres monstres, les hostilités démarrent… Steve Shelley est royal, Kim Gordon aussi, avec ses râles habituels, mais l’homme du match devient vite Gustafsson, qui se paie le luxe d’éclipser Merzbow avec son jeu tout en stridences et en déchaînement paroxystique… Le résultat ? Un live ample, très free, avec beaucoup d’espace, et qui apporte du beurre dans les épinards de la série SYR qui n’a pas toujours su dépasser son statut de side-project arty et conceptuel/contemporain. L’entrée en scène terrifiante de Gustafsson n’y est sûrement pas étrangère, de même que la palette incroyablement large d’un Merzbow qui se fond dans la masse sonore pour mieux tétaniser. Les musiciens vont et viennent tout au long de cette heure jamais ennuyeuse (on a envie de le réécouter, et là tout est dit), et c’est finalement Merzbow qui se retrouve seul sur scène pour clôturer le concert, après que Gustafsson se soit littéralement vidé les poumons dans son saxo de manière ininterrompue pendant plusieurs minutes… Merzbow est le seul qui soit inépuisable, puisque profondément bionique, et on croit l’entendre avaler ce pauvre saxo vers 52 minutes, dans un lent soubresaut numérique… Pour la petite histoire, c’est Black Sabbath qui a eu la lourde tâche de jouer juste après ça, et les pampers d’Ozzy ont du prendre cher.

note       Publiée le mardi 16 septembre 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "SYR 8 : Andre sider af Sonic Youth".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "SYR 8 : Andre sider af Sonic Youth".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "SYR 8 : Andre sider af Sonic Youth".

Coltranophile › mercredi 3 juin 2009 - 15:44  message privé !

Sortie annoncée d'un nouvel album de The Thing: "Bag It". Toujours sur Smalltown SuperJazz.

Coltranophile › mardi 12 mai 2009 - 13:24  message privé !

"Hydros 3" est pas mal en effet mais je le trouve un peu "distant" ou sec si tu veux. Je l'apprécie mais sans l'aimer pleinement. Le coffret "Now And Forever" est vraiment très bon, malheureusement pour moi j'avais déjà les disques précédents donc ça fait un peu double emploi.

Seb de Super › mardi 12 mai 2009 - 11:15  message privé !

Faudrait que réécoute le Le deuxième Original Silence pour voir. Je me suis réécoute Hydros 3, le contrebasse Sax ca fait un peu sirène de bateau mais c'est pas mal.

The Thing c'est excelent, j'ai le coffret Now and Forever avec un DVD live, il y a aussi un titre avec Thurston Moore à la guitare

Coltranophile › mardi 12 mai 2009 - 10:55  message privé !

Pareil que Damodafoca: je n'ai pas totalement exploré les deux mais le premier Original Silence me semble plus consistant. Le label en question (SMalltown Superjazz) a un très beau catalogue dont les disques de The Thing, le trio régulier de Gustafsson et une de ses meilleurs formations. Ils veinnet également de sortir un duo Joe McPhee/ Paal Nilssen-Love dont je me réjouis d'avance. "Hairy Bones" est sur Okka qui a sorti de véritables perles ces dernières années.

Damodafoca › lundi 11 mai 2009 - 21:13  message privé !

Le deuxième album d'Original SIlence tourne un peu vite en rond, quand même...