Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRemind › L'Enfer Du Décor

Remind › L'Enfer Du Décor

4 titres - 16:43 min

  • 1/ Ou Dois-je Creuser ma Tombe ?
  • 2/ Laisse-toi Faire
  • 3/ Déjà Mort
  • 4/ Sors De Ma Tête

enregistrement

Enregistré et mixé par Boudou chez OSSR

line up

Etienne (guitare), Alex (batterie), Nico (basse), Gilles (chant)

remarques

chronique

Styles
hardcore
metalcore
Styles personnels
metalcore

Je ferme les yeux, promos étalées sur mon plumard, évacuant mon été de merde. Check-up: cookies, bière, enfant mort: ok. Concentration. Remind: thrash metal hardcore. Bon. On va se la faire hyper courte.
Compromis maladroit entre Machine Head et Watcha, les quatre lyonnais transpirent autant de bonne volonté que d'indécision musicale. Déjà la batterie est complètement sous-mixée, et vu que les guitares ne font pas tout à fait dans la dentelle et restent dans le temps, l'ensemble est plutôt pesant. Et pas forcément dans le bon sens du terme. Les riffs ne sont pas mauvais mais très simplistes et manquent du coup d'appuis rythmiques pour se révéler prenants. Le growl du chanteur est correct bien que trop soutenu. Imputons cela à la volonté d'articuler les paroles en français. Quant aux bouts de refrain chantés sur fond de demi-mélodies, on aurait pu s'en passer. Pour finir, les compos sont uniformes (même si le riff de "déjà mort" aurait pu claquer sévèrement si on entendait la batterie...), et le son trop clinique, ce qui rend l'écoute creuse. Le groupe existe depuis 2003, et après quelques remaniements de line-up, nous offre son premier EP après seulement une démo.
On ne peut que leur souhaiter bon courage pour trouver leur voie.

note       Publiée le jeudi 11 septembre 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "L'Enfer Du Décor".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "L'Enfer Du Décor".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "L'Enfer Du Décor".