Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThee Merry Widows › Revenge served cold

Thee Merry Widows › Revenge served cold

cd | 14 titres

  • 1 Aileen
  • 2 The curse
  • 3 Cruel mistress
  • 4 Revenge
  • 5 All of them witches
  • 6 Black widow
  • 7 Deadly kiss
  • 8 Girl assasins
  • 9 Grave robbers (from outer space)
  • 10 The fatal dose
  • 11 Fetish queen
  • 12 Holy Hack Jack
  • 13 Talk shit, spit blood
  • 14 Suicide ride

enregistrement

Seventh Circle Studios, Oakland, Californie, USA, septembre 2005

line up

Miss Eva Von Slut (chant, theremin), Nikki Nightbreed (contrebasse), Nishone (guitare), Mistress Mandy (guitare), Andrea Annex (batterie), Jenna Ferocious (contrebasse)

remarques

Les titres 10, 11 et 14 sont des bonus européens.

chronique

Styles
gothique
punk
psychobilly
rock
Styles personnels
gothabilly

Les Veuves Joyeuses sont de sortie et il risque d'en coûter aux machos de service qui jugeraient bon de se placer sur leur chemin. Notre gang de Thelma et Louise version résilles et tatouages n'a en effet rien à envier aux formations masculines en matière d'électricité, à ceci près que leur musique ne dédaigne pas une forme de sensualité sauvage qui doit beaucoup au timbre de Miss Eva Von Slut. Si les premiers titres optent pour une orientation psychobilly classique, notamment dans le claquement de contrebasse, dès le bon 'Black widow', les atmosphères se diversifient, se font plus mélodiques, dans une veine gothabilly. C'est à partir de là que selon moi le potentiel du groupe se révèle pleinement comme en témoigne le superbe 'Deadly kiss', sensuel et vénéneux en diable. Le timbre presque jazzy de Miss Eva fait mouche, et ça continue avec 'Girls assasins' puis l'excellent 'Grave robbers (from outer space), mon morceau favori de l'album. Les Merry Widows s'éloignent des structures trop prévisibles pour soigner davantage les mélodies, les ambiances. Les parties de guitares sont remarquablement agencées et la contrebasse très discrète n'hésite pas à effectuer quelques attaques fugaces. A noter que les Européens sont gâtés puisque ce ne sont pas moins de trois chansons bonus (et non des moindres comme en témoigne 'Fatal dose' ou 'Fetish queen') qui leur sont offertes. 'Revenge served cold' prend alors des airs de vendetta et se termine sur des accents psycho plus agressifs. Alors ? Inquiétantes, nos Veuves Assassines ? Certainement mais comment résister à leur charme empoisonné ?

note       Publiée le lundi 25 août 2008

partagez 'Revenge served cold' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Revenge served cold"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Revenge served cold".

ajoutez une note sur : "Revenge served cold"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Revenge served cold".

ajoutez un commentaire sur : "Revenge served cold"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Revenge served cold".

empreznor › lundi 25 août 2008 - 20:17  message privé !
sympa la voix effectivement, un vieux feeling jazzy bien mélancolique. Oui, ca fait vraiment penser à du jazz vocal par moment (the Howl, sur le myspace du groupe).