Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPhlebotomized › Preach eternal gospels

Phlebotomized › Preach eternal gospels

5 titres - 36:47 min

  • 1/ In memory of our departured ones
  • 2/ Mustardgas
  • 3/ Preach eternal gospels
  • 4/ Tragic entanglement
  • 5/ ataraxia

enregistrement

Het pand studios, aout 92.

line up

Jordy Middelbosch (guitares), Tom Palms (guitares), Lawrence Payne (batterie), Maarten Post (violoncelles), Ben Quark (claviers), Barry Schuyer (chant), Patrick Van der Zee (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Ah plus gutsien que ce truc, tu meurs. Enfin gutsien, Mojo-sien en fait. Je sais pas moi, mais les mecs qui jouent du death metal tout dégueu, avec du clavier et des violoncelles, tout en portant des t-shirts roses, ça me fait penser à ce cher Mojo. J'espère que tu m'en voudras pas feu-collègue, mais lorsque j'ai choppé ce Phlebotomized, j'ai direct pensé à toi quoi. Peut-être ce mauvais goût prononcé pour les claviers décalés qui n'ont rien à voir avec le style ou ces compos sans queue ni tête. En tout cas, ce maxi, il est absolument innotable. En gros, il suffit de prendre du gros death bien sombre de l'époque (Demilich, Convulse, premier Sentenced), d'y ajouter des nappes de claviers totalement hors de propos, quelques lignes de violons (c'est marqué sur le livret, mais moi je j'ai rien entendu sur ce maxi), et le tour est joué. Mais attention hein, ce n'est pas joué dans une veine gotho-quelque chose, Phlebotomized fait son truc, et à ce jour je n'ai rien entendu qui s'en approche. Ce n'est ni triste, ni violent ou quoi que ce soit... c'est... Néerlandais. Et alors, est ce que c'est mauvais ? Et bien, c'est là où je sèche. A la fois je me marre quand j'entends ce clavier kitschouille intervenir, et en même temps, je me surprend à bien accrocher à tous ces breaks bizarres, et cette atmosphère bizarre qui se dégage du truc ("Tragic entanglement"). On pensera bien évidemment à Demilich encore, niveau death "barré" (niveau chant aussi, en moins extrême tout de même) mais également à Nocturnus du coup ("The key") pour ces claviers spatiaux/Star Trek, voire carrément à la scène doom de l'époque (premiers Anathema and co) car finalement le groupe n'hésite vraiment pas à ralentir le tempo quand il le faut. Dommage que le maxi soit si court, notamment avec ses deux instrus acoustico-tristounes pas bien utiles que sont " in memory.." et "Ataraxia". Pas de grosse brutalité donc, juste une drôle d'ambiance (mauvais goût ?) qui s'en dégage, et qui rappellera à beaucoup les atmosphères poisseuses et originales de bon nombres de disques de l'époque. Il parait d'ailleurs que l'album qui suivra ce maxi ira plus loin encore, faut vraiment que je choppe ça, histoire de voir s'il est capable de détrôner ce "Preach eternal gospels" du rayon "bizarreries".

note       Publiée le mercredi 6 août 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Preach eternal gospels".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Preach eternal gospels".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Preach eternal gospels".

gab › jeudi 7 août 2008 - 11:06  message privé !
J'avais "Skycontact" et ça m'avait vraiment pas plu... Maintenant celui là a l'air plus cool, à tester un jour... @Klay: Convulse c'est pas top top...
pokemonslaughter › mercredi 6 août 2008 - 19:12  message privé !
avatar
un jour... je n'ai que "World without god" que je trouve vraiment pas mal, mais forcément un peu en dessous de mes espoirs vu la rareté de l'objet (j'en ai chié pour l'avoir !).. Ça reste cependant un truc vraiment super dans le style death sombre finlandais
KlaY › mercredi 6 août 2008 - 18:38  message privé !
Convulse cité, je peux pas m'empêcher de dire : à quand la chro !?
Møjo › mercredi 6 août 2008 - 17:06  message privé !
Bwahaha, d'autant que si tu regardes bien, j'avais déjà laissé un commentaire sur l'album Skycontact chroniqué ici y'a quelques années :)) (album qui pour son cas, tue, au demeurant, là y'a pas à se poser la question). J'ai pas la chance de posséder ce mini mais de souvenir l'album de juste après, "Immense Intense Sunrise", c'est bien du gros n'importe quoi death metal prog du genre Yes vs Nocturnus.. vais me le ressortir tiens mon souvenir est plus très frais. En tout cas MMI Records sont vraiment les champions du monde en matière de sorties kécéçatabarnacl'.
born to gulo › mercredi 6 août 2008 - 15:26  message privé !
effectivement, ç'a l'air complètement turquoise