Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWinterkälte › Structures of Destruction

Winterkälte › Structures of Destruction

10 titres - 60 min

  • 1/ El Nino (4:54)
  • 2/ Slash-And-Burn (4:32)
  • 3/ Nox Over Europe (6:24)
  • 4/ Encore (5:04)
  • 5/ Erosion (5:46)
  • 6/ Cool Down (7:27)
  • 7/ Incinerator (Green Point Mix) (5:25)
  • 8/ Smoky Mountains (4:49)
  • 9/ Modulation One (7:10)
  • 10/ Maximum Credible Accident (12:17)

informations

Outre l'édition LP il existe une version boxset avec un T-shirt, limité à 300 exemplaires.

line up

Eric de Vries, Udo Wiessmann

chronique

Regardez comme ils me facilitent le travail… tout est dans le titre ! (Sans même parler de l’album suivant, sobrement intitulé ‘Drum’n’Noise’…) Second assaut des malades du concassage sonore, ‘Structures of Destruction’ n’est pas à proprement dire plus violent ou plus ceci ou cela que leur premier album ; il constitue plutôt une belle suite à s’envoyer dans les esgourdes (et dans la cage thoracique tant la prod est physique) ; toutefois avec ici un penchant pyromane plus prononcé au milieu des martèlements. En plus de se faire aplatir, on est donc brûlés vifs au milieu de la saturation qui opère dans le mortel ‘Encore’, le bien nommé ‘Incinerator’ ou le terrible ‘Modulation One’ (ami lecteur, tu as aimé ‘War Crimes’ sur ‘440 Days’ de SavaK ? Viens prendre ta pâtée…). Etrangement, le dernier titre est beaucoup plus calme, comme s’il nous figurait ce qu’il reste après cette apocalypse industrielle au milieu de quelques ruines fumantes… Si tous les manifestes écolo avaient cette gueule, il y a longtemps que j’aurais osé Bové (eh merde, ça tombe à l’eau).

note       Publiée le lundi 28 juillet 2008

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Structures of Destruction" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Structures of Destruction".

    notes

    Note moyenne        7 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Structures of Destruction".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Structures of Destruction".

    CeluiDuDehors Envoyez un message privé àCeluiDuDehors

    Breakcore ecolo? La musique est aussi efficace que le concept: inoperante. J'avais ecoute a cause de la reference faite a Sonar par Wotz ci-dessous mais c'est en fait pas comparable, y'en a un qui fait pas de chi-chi et va direct a l'essentiel avec une efficacite redoutable et l'autre qui fait une musique boursouflee avec des morceaux incroyablement longs et chiants avec un concept franchement sans interet. L'ecoute de ce truc est laborieuse, j'y arrive pas!

    Note donnée au disque :       
    TWB Envoyez un message privé àTWB

    J'ai trouvé ça comme commentaires sur youtube: "Sounds like a factory fucked a diesel engine! =D" C'est assez... imagé, mais on comprend tout à fait le fond!

    empreznor Envoyez un message privé àempreznor

    Vrai que ça rappelle plus que beaucoup Sonar, en moins entêtant. Plus de variations, on s'ennuie moins donc ça parait plus facile d'accès.

    born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

    le premier passe à peu près, mais en version d'origine, je crois que le remaster me l'a moins fait

    Note donnée au disque :       
    Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
    avatar

    plus j'y pense, et plus je me dis que Winterkälte c'est du Sonar version épique et mass production, pas étonnant que ça coince au gulo

    Note donnée au disque :