Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRush › Roll the Bones

Rush › Roll the Bones

  • 1991 - Atlantic, 7567-82293-2 YS (1 cd)

10 titres - 48:04 min

  • 1/ Dreamline (4:38)
  • 2/ Bravado (4:35)
  • 3/ Roll the bones (5:30)
  • 4/ Face up (3:54)
  • 5/ Where's my thing?, pt. 4 (3:49)
  • 6/ The big wheel (5:13)
  • 7/ Heresy (5:26)
  • 8/ Ghost of a chance (5:19)
  • 9/ Neurotica (4:40)
  • 10/ You bet your life (5:00)

enregistrement

Le Studio, Morin-Heights, Quebec, février - mai 1991

line up

Neil Peart (batterie, percussions électroniques), Geddy Lee (basse, synthétiseur, chant), Alex Lifeson (guitares électriques et acoustiques)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
hard rock f.m.

Voilà. Il aura fallu le temps. Mais ils y sont arrivés ! L'ambiance n'est pourtant pas à la fête puisque tout "Roll the Bones" parle, de près ou de loin, de tout ce qui a un rapport à la mort. Le contraste est d'autant plus violent quand on songe à la production top-nickel de Rupert Hine qui donne l'occasion à Rush de peaufiner de superbes arrangements. Un Rush qui a plus que vraissemblablement tourné la page, se fondant dans un hard rock F.M. de bon aloi mais à l'exigeance d'écriture unique ("Dreamline", "Bravado", "Roll the Bones") qui en fait une des influences majeures de la scène métal alternative américaine, de Queensrÿche à Primus, en passant par Metallica ...

note       Publiée le mardi 19 mars 2002

partagez 'Roll the Bones' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Roll the Bones"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Roll the Bones".

ajoutez une note sur : "Roll the Bones"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Roll the Bones".

ajoutez un commentaire sur : "Roll the Bones"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Roll the Bones".

Dun23 › samedi 18 novembre 2006 - 10:12  message privé !
Retour vers les guitares avec ce skeud. Et ça fait du bien. Mine de rien, j'ai presque l'impression que Lifeson est un guitariste sous-estimé du fait de jouer avec des monstres tel que Lee et Peart qui sont parmi les meilleurs dans leur partie. Seulement voila, après avoir été plutôt discret dans le groupe dans les années 80, le grand Alex fait valoir ses droits et bon dieu, ça sonne. Non, Rush n'est pas le groupe avec le plus grand bassiste de tous les temps (cf cpt Orgazmo), enfin pas seulement, c'est aussi et surtout le groupe de 3 musiciens simplements énormes.
Note donnée au disque :       
COLDSTAR › dimanche 16 février 2003 - 23:47  message privé !
Vraiment terrible! Les 2 1ers titres sont vraiment excellents; et la suite vaut aussi le coup n'était-ce que je reproche un tout petit manque de gnaque, + franchement perceptible, surtout, vers la fin. Mais bon, des fois que je perde mon côté foufou j'ai intérêt à me le garder pour mes vieux jours! 5/6
Note donnée au disque :       
torquemada › samedi 20 juillet 2002 - 11:57  message privé !
le retour aux bonnes choses pour Rush : le début du disque surtout est imparable.
Note donnée au disque :